Cet article date de plus de 4 ans

Un table ronde avec les constructeurs automobiles pour les salariés de GM&S Industry La Souterraine

Les représentants de Renault et de PSA seront mardi 13 décembre au ministère de l'Industrie pour discuter de l'avenir de leur sous-traitant GM&S Industry. 283 salariés travaillent sur le site de GM&S Industry (ex Altia) à La Souterraine placé début décembre en redressement judiciaire.
La rencontre aura lieu mardi 13 décembre, à Bercy au ministère de l'Industrie. Une table ronde dont la tenue nous a été confirmée par Michel Vergnier, député PS de la Creuse (1ere circonscription). "Nous avons tous besoin de savoir, et les salariés en priorité, quelles sont les intentions des donneurs d'ordres sur la charge de travail, d'avoir de la visibilité", nous a expliqué par Michel Vergnier. "Oui ou non, est-ce une entreprise dont ils ont besoin ? Je l'espère. J'espère qu'ils ne viennent pas pour nous dire circuler il n'y a rien à voir." Il a ajouté que les représentants de Renault et de PSA venaient "contraints", car ils n'ont pas souhaité cette réunion, mais que pour autant rien ne les obligaient à accepter, ils viendront pourtant, et n'ont donc pas été "forcés" à participer à cette discussion.

283 emplois en jeu

Pour les salariés de GM&S Industry à La Souterraine, cettre rencontre est un premier motif de satisfaction. Car l'horizon était sombre depuis l'annonce du placement de leur entreprise en redressement judiciaire, le vendredi 2 décembre 2016 par le tribunal de Poitiers. Les 283 employés espèrent qu'ils pourront sauvegarder leurs emplois au sein de cette unité industrielle de sous-traitance automobile. 



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie automobile industrie justice société gm&s industry