L'heure de la retraite a sonné pour Nathalie Paturel, enseignante dans la petite commune de Saint-Georges-la-Pouge où sa classe réunit CP, CE1 et CE2. Devenue institutrice sur le tard à 47 ans, elle a eu le droit à une dictée d'adieu concoctée par ses élèves.

C'est avec émotion que Nathalie Paturel vit son dernier jour de classe. Enseignante dans la petite école de Saint-Georges-la-Pouges (Creuse), près du plateau des Millevaches, elle tire sa révérence à 62 ans. Pour l'occasion, sa classe réunissant des CP, CE1 et CE2 lui a concocté une dictée d'adieu.

"C'est très symbolique. C'est le dernier jour de l'école, on a travaillé toute une année ensemble, confie Nathalie Paturel. On a une relation très privilégiée surtout dans ces petites écoles où on a plusieurs niveaux, où il y a des interactions énormes entre les élèves et avec la maîtresse. C'était des années très riches." L'enseignante, "un peu fatiguée", a pu choisir de partir à la retraite et estime que c'est un luxe.

Dans sa classe, elle dit appliquer la "méthode Paturel" : "Quand ils viennent en classe, les élèves doivent être heureux de venir, il faut qu'ils se sentent bien. Je leur laisse une liberté mais dans un cadre très spécifique, ils me connaissent. Comme il y a plusieurs niveaux, les nouveaux regardent les anciens et s'entraînent avec eux. Moi je suis là pour les aider, les guider."

Le reportage de Sébastien Laporte et Rémi Carton

durée de la vidéo : 00h01mn51s
C'était aujourd'hui le dernier jour de classe avant les vacances d'été pour les élèves de l'académie. Et pour certains enseignants, ces dernières heures de cours avaient un goût particulier, comme à Saint-Georges La Pouge, en Creuse, où l'une des professeures vivait ses derniers moments en classe avant de partir à la retraite. ©Sébastien Laporte et Rémi Carton-France 3 Limousin

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité