"Pour ma planète" : des maraîchers creusois pratiquent l'aquaponie

Dans la page environnement de ce mercredi, Mathieu et Elise Geyelin, paysans maraîchers creusois nous présentent l'aquaponie ou comment cultiver des végétaux en symbiose avec des poissons et faire de grosses économies de factures d'eau.
 

Elise Geyelin dans sa ferme d'aquaponie qui mèle aquaculture et hydroponie, de la culture hors sol.
Elise Geyelin dans sa ferme d'aquaponie qui mèle aquaculture et hydroponie, de la culture hors sol. © FTV
A Noth, dans le nord ouest de la Creuse, Matthieu et Elise Geyelin sont de jeunes maraîchers ingénieux. A côté de leur champ de cultures, ils ont développé d'autres cultures en aquaponie à la ferme du Terr'Eau.

Dans trois grands bacs vivent des poissons rouges ou truites. "On nourrit les poissons et ce sont les eaux chargées en nutriments qui alimentent des plantes dans un système d'eau fermé. Les bactéries arrivent d'elles-mêmes naturellement" explique Matthieu.
              
Ici des aromates, des fruits et des légumes poussent sur l'eau.

Elise poursuit l'explication du concept : "on récupère les effluents, les eaux des poissons dans des filtres. On a une succession de filtres et une pompe qui envoie l'eau dans les cultures. Les plantes filtrent ce dont elles ont besoin, cela revient aux poissons et ainsi de suite".
 

C'est un cercle vertueux, on rajoute peu d'eau du coup.

Elise Geyelin



Une formule gagnante pour le couple qui dit utiliser 85 à 90 % d'eau en moins que dans un maraîchage plein champ.
 

Mais cette culture en aquaponie est bien complémentaire de leur activité en permaculture.
 
"On fait nos semis dans l'aquaponie, on a pas besoin de terreau et on plante les semis dans le champ" indique Matthieu.

Bref, le couple d'agriculteurs a réussi son pari : "créer une oasis la plus résiliente et la plus efficiente en réduisant nos entrants extérieurs".

L’aquaponie ne date pas d’hier indique le site aquaponique.fr : les aztèques utilisaient le principe sur des îlots artificiels. Les rizières sont un autre exemple. L'aquaponie aurait même été pratiquée dans les jardins suspendus de Babylone, une des sept merveilles du monde antique.



 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement agriculture économie écologie