Cet article date de plus de 4 ans

La nouvelle cartographie des cours d'eau fait débat

La Creuse, la Corrèze et la Haute-vienne comptent des milliers de kilomètres de cours d'eau. Ce nouvel inventaire va permettre d'améliorer leur gestion environnementale. Mais certains syndicats agricoles réclament leur part du gâteau pour alléger leurs contraintes.


© France 3 Limousin
L'eau et les cours d'eau constituent un bien commun et une ressource essentielle pour l'activité et le développement des territoires nécessitant une gestion équilibrée et durable. 
L'entretien des cours d'eau est une obligation qui doit être mise en oeuvre dans le respect de ces écosystèmes fragiles. 

Le cours d'eau est défini par la loi n°2016 - 1087 du 8 août 2016 pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages. 

Un cours d'eau c'est un écoulement d'eaux courantes dans un lit naturel à l'origine, alimenté par une source et présentant un débit suffisant la majeure partie de l'année. L'écoulement peut ne pas être permanent compte tenu des conditions hydrologiques et géologiques locales. 

Une nouvelle cartographie des cours d'eau est en cours pour etablir un classification afin d'en améliorer la gestion .
Mais certains  syndicats agricoles souhaitent,  à la faveur de ce nouvel inventaire, que certains ruisseaux soient déclassés et versent dans  la catégorie rigole ou  fossés.  Les techniciens  du milieu aquatique sont inquiets  face à cette position . Selon eu tous  les  cours d'eau, si petits soient ils, ont un intérêt. 

durée de la vidéo: 01 min 37
Nouvelle cartographie des cours d'eau



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement société