Un cuisinier creusois à l'Elysée

Publié le Mis à jour le
Écrit par Frédéric Cano avec Martial Codet-Boisse

Jérémy Aubreton est le cuisinier de la Préfecture de Creuse. Du 9 au 11 novembre dernier, il a vécu une expérience inoubliable. Trois jours de stage dans les cuisines de l'Elysée. Retour d'expérience...

En septembre dernier, Emmanuel Macron était en visite officielle à Guéret. En guise de remerciement pour ses talents culinaires, Jérémy Aubreton a été convié dans les cuisines de l'Elysée début novembre. Trois jours exceptionnels de découverte pour ce chef qui officie à la préfecture de Creuse. Direction les appartements privés de Mme la préfète où il retrouve ses fourneaux.

 " A midi c’est un petit repas pour trois personnes, explique Jérémy Aubreton, c'est sûr que ce n’est pas comparable à l'Elysée."

Au menu : gambas flambées aux giroles

Trois semaines après son stage dans les cuisines présidentielles, Jérémy Aubreton est toujours sur un nuage, la tête emplie de souvenirs.

"J’ai commencé par éplucher les légumes pendant toute une matinée. J'ai eu un peu peur que ça dure trois jours. Au final, j'ai aidé un peu sur tous les postes. J'ai aidé à faire des sauces, des accompagnements, des légumes, je suis passé par la pâtisserie. Ils m’ont un peu tout montré ! "

Une cuisine d'excellence

Très appliqué, le jeune chef de 29 ans a profité de son passage à l’Elysée pour enrichir son expérience et découvrir l’excellence.

 "Là-bas c’est quand même de la haute couture. Tout est millimétré, de la même taille, de la même couleur. C'est de la précision, des choses auxquelles je portais moins d'attention."

Cuisinier depuis douze ans, Jérémy est revenu de son séjour à Paris avec beaucoup d’humilité et un zeste d’ambition.

"J’ai fait mes études à Bourganeuf au lycée Delphine Gay. J'ai fait un BEP et un BP là-bas. C'est une très bonne école, est ce que cela suffit pour entrer à l’Elysée ?! Mais pourquoi pas ! "

Un jeune chef qui n'est pas étoilé mais déjà une star pour ses proches.

"C’est un honneur et une fierté pour mes parents, pour ma grand-mère également. C'est rigolo parce que, quand je suis rentré à la Préfecture, mes copains me disaient que j'allais finir à l'Elysée et deux ans après j’y suis allé ! »

Jérémy Aubreton souhaiterait revenir en stage dans les cuisines du président de la République pour cette fois y rester un peu plus longtemps... 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité