Début des soldes d’été en Limousin

L’été est arrivé ! Ne vous fiez pas ni au soleil, ni aux températures qui n’ont rien de la saison estivale. Mais voyez plutôt les soldes d’été qui commencent mercredi 22 juin 2016.

Shorts, débardeurs et maillots de bains seront-ils les stars de ces soldes d’été ? Tandis que la météo de ce mois de juin 2016 ressemble d’avantage à un temps d’automne, les soldes d’été ouvrent bel et bien mercredi 22 juin à 8h du matin. Ils dureront six semaines, jusqu’au mardi 2 août 2016.

L’occasion de faire quelques belles affaires et renouveler sa garde-robe. Mais pas que ! Si vous n’êtes pas certain d’avoir besoin d’un maillot de bain cet été, beaucoup d’autres boutiques dans des secteurs comme les loisirs, l’électroménager, l’ameublement proposent aussi des rabais durant la période des soldes.

Quelques informations pratiques pour ne pas s’y perdre et être sûr de toujours trouver les bons prix...

Les périodes des soldes sont très réglementées en France. Les commerçants ne peuvent employer le mot « soldes » que pendant les périodes définies par l’état. Les commerces ne sont pas obligés d’en faire, mais le cas échéant, ils n’ont pas le droit de parler de soldes. Un mauvais usage du terme est soumis à des amendes.

Les soldes sont l’occasion de bénéficier de réductions importantes. Les commercent écoulent leur stocks et peuvent vendre leurs produits à perte.

En ligne, les dates des soldes suivent les dates nationales. C’est à dire que les sites de vente sur Internet font les soldes en même temps que les commerces traditionnels sans dérogation, et ce quel que soit la localisation de l’entreprise.

Prix de référence et prix affiché


Les commerçants sont obligés d’afficher le prix de référence et la réduction effectuée sur les produits soldés. Ils doivent pouvoir justifier du prix de référence.

Les publicités annonçant les soldes sont elles aussi soumises à des règles. Elles doivent expliciter la date et les natures des produits concernés si l’ensemble ne l’est pas.
La distinction entre les articles soldés et non soldés doit clairement apparaître aux yeux des consommateurs.

Ni repris ni échangé


Pendant la période de soldes, les commerces ne sont pas obligés de procéder à l’échange ou au remboursement d’un produit soldé. La politique du commerçant doit être affichée soit sur le magasin, soit sur le ticket de caisse.

Dans tous les cas, un article soldé bénéficie des mêmes garanties qu’un article non soldé.
Dans le cas d’un vice caché, le commerçant est tenu juridiquement de remplacer l’article ou de le rembourser.