Cet article date de plus de 5 ans

Décembre 2015 parmi les trois mois de décembre les plus secs depuis 60 ans

En Poitou-Charentes, le mois de décembre 2015 fait partie du trio de tête des mois de décembre les plus secs depuis 60 ans et le déficit pluviométrique pour les trois derniers mois est de 65% par rapport à une année habituelle. Conséquence : les nappes phréatiques ne se remplissent pas.
Conséquence de la douceur, les colzas sont déjà en fleur dans les champs du Poitou-Charentes.
Conséquence de la douceur, les colzas sont déjà en fleur dans les champs du Poitou-Charentes. © FTV
Dans la région de Niort par exemple au cours de ce mois de décembre, il est tombé sept fois moins de pluie qu'en moyenne. Le Poitou-Charentes accuse dans son ensemble un fort déficit pluviométrique d'environ 65% avec des situations encore plus critiques dans le sud et le centre de la région. Il faut remonter à 1991 pour retrouver une situation similaire mais toujours en-dessous du record enregistré en 1953.
Sur cette carte de Météo France, on voit que le sud et le centre du Poitou-Charentes sont particulièrement touchés par le manque de pluie.
Sur cette carte de Météo France, on voit que le sud et le centre du Poitou-Charentes sont particulièrement touchés par le manque de pluie.

Pour Rémi Pério, prévisonniste à Météo France à Poitiers : "Il y a des inquiétudes pour les nappes phréatiques qui ne se rechargent pas, même s'il faut attendre les mois de janvier et de février pour se pronnoncer." 


En effet, le rechargement des nappes souterraines se fait en hiver avant que les plantes et les cultures ne reprennent leur croissance et qu'elles nécessitent des apports en eau. 
Le début de l'hiver a été exceptionnellement sec mais Météo France annonce le retour de la pluie en milieu de semaine et des précipitations qui devraient être plus nombreuses au début 2016.
Plus d'informations avec le reportage de Frédéric Cartaud, Cédric Cottaz et Martine Sitaud :
durée de la vidéo: 01 min 16
Le déficit de pluviométrie dans la région

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
météo climat environnement société