Face à la pénurie, les pharmaciens fabriquent des antibiotiques ou anti-inflammatoires

durée de la vidéo : 00h01mn45s
Antibiotiques, anti -inflammatoires, la pénurie de médicaments ne se règle pas. Pour faire face à la demande et aux prescriptions, une pharmacie de Mauléon dans les Deux-Sèvres a décidé de fabriquer ces médicaments. Jean Colonna, Thomas Chapuzot et Jean-Philippe Barrière. ©France télévisions

Impossible de trouver certains traitements en pharmacie, la pénurie de certains antibiotiques ou anti-inflammatoires ne se résorbe pas. Pour faire face à la demande et aux prescriptions, les pharmaciens commencent à fabriquer les médicaments.

Depuis des mois, certains médicaments ne sont plus disponibles, c'est le cas de l'amoxicilline, un antibiotique prescrit pour les infections pulmonaires, ORL, ou cutanées. Des anti-inflammatoires manquent aussi à l'appel. Alors pour répondre aux prescriptions des médecins, les pharmaciens se remettent à fabriquer les médicaments. C'est le cas à Mauléon, dans les Deux-Sèvres. Chaque jour, ce sont des centaines de comprimés d'antibiotiques qui sont fabriqués. L'an dernier, plus de 30 000 antibiotiques ont été fabriqués dans l'officine.

Pour pouvoir fabriquer les médicaments, la pharmacie, comme la quarantaine d'autres en France qui font la même chose, a obtenu l'autorisation de l'agence de la sécurité du médicament. Elle peut alors répondre à la demande de ses clients, mais également fournir 200 pharmacies aux alentours." Heureusement qu'on est 40, il fallait mutualiser nos forces pour répondre à la demande" explique Jacques Pradignac le pharmacien de Mauléon.

En fabriquant sur place, les pharmaciens arrivent à faire face, mais Jacques Pradignac appelle surtout à la prévention pour éviter de tomber malade. " Il n'y a pas beaucoup de solutions, mais il y en a une quand même, que je conseille à tout le monde : reprendre les gestes barrières, les masques, le lavage régulier des mains, on peut déjà éliminer beaucoup de transmissions de maladies."

Un conseil d'autant plus judicieux que la majorité des médicaments ne peuvent pas se fabriquer en pharmacie.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité