Le réquisitoire de Delphine Batho contre la politique de Hollande

L'ancienne ministre de l'Ecologie Delphine Batho, députée PS des Deux-Sèvres, se livre à un sévère réquisitoire de l'action de François Hollande, qu'elle accuse d'avoir organisé "l'abandon de l'idéal" et de céder au lobbying des grandes entreprises, dans un livre publié ce jeudi.

© Maxppp

Le plus grave est d'avoir tourné le dos à tes idées. Au fond, tu le sais bien, il n'y aura pas de deuxième mandat pour toi. Tu n'as plus rien à perdre, alors pourquoi ne pas essayer de mettre le temps qui reste à profit pour accomplir des réformes dont on puisse être fiers"
Delphine Batho

Ces phrases concluent la fin du livre que la députée des Deux-Sèvres consacre à son expérience de ministre dans le gouvernement de Jean-Marc Ayrault et elle ne se montre pas tendre avec le chef de l'Etat, dont elle fut l'une des porte-parole pendant la campagne présidentielle de 2012.


Delphine Batho raconte dans cet ouvrage, "Insoumise" (Grasset), les conditions de son éviction du gouvernement de Jean-Marc Ayrault le 2 juillet 2013, pour s'être publiquement plainte de la réduction des crédits de son ministère. La décision d'un "chef de gouvernement en mal d'ascendant", commente-t-elle.

Elle dédie d'ailleurs son livre "à toutes celles et ceux qui, comme moi, ont un jour été écartés, limogés, licenciés, virés".
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique polémique