Le Tallud (79) : des aménagements annoncés après un troisième accident mortel

Reportage de Dominique Laveau, Julien Delage et Patrick Mauduit

Un jeune homme de 20 ans est mort samedi soir lors d'un choc frontal qui s'est produit au Tallud dans les Deux-Sèvres sur un tronçon de la RD 949 bis réputé très dangereux. Ce matin, des aménagements ont été annoncés pour essayer de réduire le risque d'accident et la mortalité.

Trois accidents mortels se sont produits depuis novembre dernier à cet endroit provoquant le décès de quatre personnes. Didier Voy, le maire du Tallud réclame des aménagements de sécurité routière depuis plusieurs semaines. Il a renouvelé cet appel dès hier dimanche. 


Vitesse réduite et radar

Ce lundi, Cécile Zaplana, la sous-préfète de l'arrondissement de Parthenay, les représentants de la gendarmerie et le maire de la commune se sont rendus sur les lieux de l'accident, un virage où la visibilité est quasi inexistante sur un axe très fréquenté reliant Parthenay à Niort. Plusieurs mesures ont été annoncées : la vitesse va être réduite de 70 km/h à 50 km/h sur ce tronçon et un radar sera installé.



Pronostic vital levé pour les autres victimes

Samedi soir, l'accident entre la Clio conduite par le jeune homme de 20 ans et une berline a été particulièrement violent. Les deux véhicules se sont percutés de plein front après une sortie de voie de la berline. Le jeune conducteur est décédé mais ce lundi le pronostic vital n'est plus engagé pour les autres victimes, la jeune fille de 17 ans passagère de la Clio et le couple d'Anglais, des quadragénaires circulant à bord de l'autre véhicule. Une cinquième personne, un jeune homme passager arrière de la Clio et ami du conducteur, a été légèrement blessé.