CANDIDATS LÉGISLATIVES 2024. Qui sont-ils dans les Deux-Sèvres ?

Les habitants des Deux-Sèvres se rendront aux urnes les 30 juin et 7 juillet prochains. L'extrême droite va tout faire pour éviter que ne se répète le scénario de 2022. Retrouvez les listes des candidats et les enjeux de chaque circonscription.

Aux élections européennes, le Rassemblement national a réuni 29,74 % des voix, un score jamais atteint dans le département. Le parti Renaissance va tenter de renverser la tendance, et d'éviter que ne se répètent les scores des élections législatives de 2022. Le camp macroniste et la Nupes s'étaient alors partout qualifiés au second tour. Dans les Deux-Sèvres, l'extrême droite devra donc se frayer un chemin.

La première circonscription (Pays niortais, Gâtine) : une candidature surprise pour le Nouveau Front Populaire

Candidat sortant : Bastien Marchive (Divers droite)

Bastien Marchive se présente aux électeurs en tant que "candidat libre et indépendant", même s'il est soutenu par la majorité présidentielle. Un argument qui a sans doute perdu de sa valeur alors que Dorothée Champeau pourrait, pour le compte du Rassemblement national, battre son résultat de 2022 (12,9 %).
Le Nouveau Front Populaire mise sur une figure politique locale en la personne de Nathalie Lanzi, la première secrétaire fédérale du parti socialiste dans les Deux-Sèvres et conseillère régionale. Son investiture a été annoncée seulement deux jours avant la clôture du dépôt des candidatures.

  • Nathalie Lanzi (PS - Nouveau Front populaire)
  • Marc Gaillard (Sans étiquette)
  • Danielle Vauzelle (Lutte Ouvrière)
  • Virginie Juliard (Reconquête !) - prête à retirer sa candidature en cas d'alliance
  • Dorothée Champeau (Rassemblement National) 
  • Bastien Marchive (Divers droite)

La deuxième circonscription (Parthenay, Saint-Maixent-l'École, Melle) : l'extrême-droite tente de tirer son épingle du jeu

Candidate sortante : Delphine Batho (Les Écologistes - Nouveau Front populaire)

Delphine Batho a été, sans surprise, investie par l'union de la gauche. Cette figure de la vie politique des Deux-Sèvres a été élue sans discontinuer depuis 2007. Elle a annoncé sa candidature dès ce début de semaine. Le Rassemblement national pourrait tout de même faire une remontée dans les urnes, en raison notamment d'un contexte national porteur. Le parti d'extrême droite sera représenté par Mélody Garault, secrétaire médicale à Niort. Dans ce duel, la droite pourrait avoir du mal à se faire une place.

  • Delphine Batho (Les Écologistes - Nouveau Front populaire)
  • Emilie Baudrez (Les Républicains)
  • Guy Bourdon (Reconquête !)
  • Mélody Garault (Rassemblement National)
  • Frédéric Erasme René Bizard (Sans étiquette)
  • Roger Gorizzutti (Lutte Ouvrière)

La troisième circonscription (Bressuire, Thouars) : Jean-Marie Fiévet se représente

Candidat sortant : Jean-Marie Fiévet (Renaissance)

Le candidat sortant bénéficie de nouveau de l'investiture de Renaissance. Il l'a indiqué dans un communiqué au lendemain de l'annonce de la dissolution. Élu pour la première fois en 2017, il avait obtenu, en 2022, 58,27 % des voix. Son adversaire était alors Juliette Woillez, au nom de la Nupes. Elle présente également sa candidature pour le 30 juin. La droite mise elle sur Mattieu Manceau, adjoint à la mairie d'Airvault et collaborateur parlementaire du sénateur de la Vienne Bruno Belin.

  • Mattieu Manceau (Les Républicains)
  • Jacky Durand (Sans étiquette)
  • Jean-Marie Fiévet (Renaissance)
  • Philippe Robin (groupe Ciotti - Rassemblement National)
  • Maryse Vallée (Lutte Ouvrière)
  • Juliette Woillez (LFI - Nouveau Front populaire)

Voir l'intégralité du débat entre les candidats de la troisième circonscription des Deux-Sèvres, avec Mattieu Manceau (Les Républicains), Jean-Marie Fiévet (Renaissance), Maryse Vallée (Lutte Ouvrière) et Juliette Woillez (LFI - Nouveau Front populaire). Animé par Hélène Drouet (France 3) et Vincent Hulin (France Bleu) :

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité