• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Deux-Sèvres : conflit à l'Adapei autour de la prime Macron

Les syndicats de l'ADAPEI 79 réclament une prime de 400 euros pour tous les salariés de l'association en Deux-Sèvres. / © France 3
Les syndicats de l'ADAPEI 79 réclament une prime de 400 euros pour tous les salariés de l'association en Deux-Sèvres. / © France 3

Depuis une semaine, un conflit oppose syndicats et direction de l'Adapei (Association des amis et parents d'enfants inadaptés). A l'origine de la contestation, la prime défiscalisée accordée en décembre dernier par Emmanuel Macron pour la revalorisation du pouvoir d'achat.

Par C.H

Les syndicats (CGT, CFDT et CFTC) demandent désormais que le montant de la prime soit de 300 euros pour tous les salariés de l'Adapei (CDI et long CDD) alors que la direction avait dans un premier temps proposé la somme de 100 euros, uniquement pour les salariés à temps complet en CDI. 

Des négociations ont été entreprises ces derniers jours entre les deux parties mais elles n'ont pas abouti à un accord. La direction a fait de nouvelles propositions mais elles ont été jugées insuffisantes par les syndicats qui appellent les salariés de l'association à la grève et à la mobilisation. Pour sa part, la direction affirme qu'elle ne peut pas aller au-delà de la somme allouée à l'enveloppe consacrée à cette mesure.

A l'heure actuelle, les négociations sont bloquées alors qu'il ne reste plus que quelques jours avant de trouver un accord sur le versement de cette prime exceptionelle, il doit intervenir avant le 31 mars 2019.

Plus d'informations avec le reportage d'Anne-Marie Baillargé et Freddy Vetault :
Grève à l'Adapei des Deux-Sèvres
Reportage d'Anne-Marie Baillargé et Freddy Vetault Intervenants : Stéphanie Auzanneau, Intersyndicale CTFC, CFDT, CGT et Laurent Mathieu, Directeur général de l'Adapeï (79)

Sur le même sujet

Le feu est maîtrisé au parking Salinières

Les + Lus