L'hôpital de Niort pousse les murs pour accueillir les malades du Covid

L'hôpital de Niort a déclenché la phase 2 du plan blanc pour faire face à un afflux de patients atteints du Covid. L’établissement se réorganise pour accueillir les malades.

 

 

© France Télévisions

Le virus se propage dans les Deux-Sèvres. Cette semaine, le taux d’incidence a atteint un niveau jamais vu depuis l’été dernier. L'hôpital de Niort, confronté à un afflux de patients, a déclenché la phase II de son plan blanc. 

Alors que l'établissement accueillait en moyenne une à deux personnes, atteintes du coronavirus par jour, le rythme s'est accéléré ces derniers jours. L'hôpital doit réorganiser les services pour faire face à la montée en puissance de l'épidémie. 

"On aurait besoin d'aide soignants, d'infirmières en plus, pour nous soutenir et pour gérer aussi les entrées. On a besoin de plusieurs binômes pour rentrer dans les chambres et s'occuper des patients atteints du Covid.

Claire Fevre, aide-soignante aux urgences de l’hôpital de Niort

Pour faire face au manque de personnel, la direction de l'hôpital a dû solliciter davantage le personnel.

"La crise dure, on a estimé que l'on pouvait faire revenir les personnes qui étaient en congés. On a donc écourter leurs vacances, cela permet d'avoir davantage de lits pour accueillir des malades du Covid", alerte le docteur Farnam Faranpour, chef des urgences de l'hôpital de Niort.

Les hospitalisations sont chaque jour plus nombreuses, en peu de temps, on a reçu presque tous les jours 4 à 5 hospitalisations par jour dont des patients qui doivent entrer dans le service de réanimation. Nous arrivons à un stade où il n'y avait plus de places disponibles. Nous sommes passés à 18 places de réanimation en investissant le bloc opératoire dont certaines salles sont transformées en unité de réanimation. 

Farnam Faranpour, chef des urgences de l'hopital de Niort.

Des interventions chirurgicales déprogrammées

"En ce qui concerne les malades hospitalisés dans le service de médecins Covid, on est passé de 12 à 21 lits avec possibilité de passer à 24 lits. Nous avons aussi créé des places pour accueillir des patients atteints du Covid dans le service des urgences", détaille le praticien hospitalier.

Les entrées de patients atteints par la Covid-19 sont en augmentation rapide à l'hôpital de Niort.
Les entrées de patients atteints par la Covid-19 sont en augmentation rapide à l'hôpital de Niort. © France Télévisions

L'hôpital a dû déprogrammer certaines interventions chirurgicales pour que les infirmières puissent aller prêter main forte dans les services Covid.

L'établissement espère avoir atteint le pic de l'épidémie. Pour faire baisser la pression sur ses services, il mise sur les mesures de confinement et le transfert de patients dans des hôpitaux de la région.    

Les données chiffrées de l'épidémie communiquées par l'Agence Régionale de Santé.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société