Un mystérieux monolithe découvert sur la commune d’Exireuil, dans les Deux-Sèvres

Un mystérieux objet a été découvert par un promeneur ce dimanche sur une commune des Deux-Sèvres. On vous en dit plus ci-dessous.

Sculpture type "monolithe" - Puits d'Enfer - Exireuil (Deux-Sèvres)
Sculpture type "monolithe" - Puits d'Enfer - Exireuil (Deux-Sèvres) © Dominique Laveau - France Télévisions

Une sculpture en métal a été découverte au lieu-dit Le Puits d’Enfer, sur la commune d’Exireuil, dans le département des Deux-Sèvres.

Après les objets retrouvés ces derniers jours dans différents pays du monde (USA, Roumanie, Allemagne, Espagne, Colombie, Pays-Bas…), la découverte de ce monolithe dans les le Haut Val de Sèvre interroge.

D’après nos informations, cette sculpture a été installée samedi après-midi. Elle n’était pas présente sur ce lieu avant cette date. C’est un promeneur qui l’a découverte dimanche matin.

Mais l’intrigue n’aura duré que peu de temps. Cette installation revient à deux amis qui ont souhaité « faire passer un message culturel ». Cette installation est aussi symbolique pour les auteurs de ce happening (événement). C’est donc le métallier-soudeur Ludovic Liaigre qui a façonné cette sculpture de 100 kg dans de « l’acier sain ». Il est lui-même originaire de La Mothe-Saint-Héray. Il était accompagné dans son projet par un ami photographe, Romuald Gaudeau.

Pour moi le Puits d’Enfer est un endroit magique avec ses légendes et la nature qu’elle représente. L’idée d’installer ce monolithe en France, était aussi (essayer) d’être le premier à le faire.

Ludovic Liaigre, métallier-soudeur

Ludovic Liaigre (chaudronnier-métallier) - créateur du monolithe du Puits d'Enfer
Ludovic Liaigre (chaudronnier-métallier) - créateur du monolithe du Puits d'Enfer © Dominique Laveau - France Télévisions

Le site étant assez peu accessible, il leur aura fallu plusieurs heures pour installer l’objet à la confluence de trois rivières du lieu-dit Le Puits d’Enfer où le positionnement a aussi été réfléchi. L’objet est installé face au soleil en « symbiose » avec les trois faces de la sculpture. Il mesure presque trois mètres de haut.
Par cette installation, ils souhaitent interpeller les gens et promouvoir une vie culturelle qui est, par ces temps de Covid, un peu au ralentie et très bousculée.

 

J’ai été surpris de voir cette grande barre de métal à cet endroit. Ça m’a fait penser à un article de presse que j’avais lu sur la découverte d’un monolithe dans le désert américain. Cet objet rajoute un peu de magie et de mystère à ce lieu qu’est Le Puits d’Enfer.

Julien, promeneur

Les responsables de la communauté de communes du Haut Val de Sèvre décideront prochainement à enlever (ou non) cette sculpture du site, pour peut-être l’installer ailleurs. Même si les auteurs de cette installation ont sécurisé son implantation, il ne faudra pas qu’une horde de curieux vienne souiller et abîmer ce très beau lieu de nature. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Un jour, une photo (@unjourunephoto)

 

CARTE - Le Puits d'Enfer - Exireuil (79)

 

 

CARTE - Les monolithes trouvés dans le monde

 

 

Les internautes s'amusent avec ces découvertes

 

 

Même les grandes marques s'y mettent

 

 

Pourquoi tout le monde appelle cet objet un monolithe ?

La définition du Monolithe donné par Larousse est la suivante :
Monolithe : « Se dit d'un élément de construction taillé dans un seul bloc de pierre ; d'un bâtiment rupestre, taillé dans la roche ; d'un ouvrage moulé en béton armé. »
Mais alors pourquoi utiliser ce terme ? Même si la forme de cet objet ressemble à un bloc de pierre de type monolithe, il est évidement plus facile de nommer ce type d’objet ainsi afin que le public identifie immédiatement le propos.

A lire aussi :

VOIR notre reportage

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
art culture insolite