• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Niort : un homme blessé par balle au Clou-Bouchet

La devanture de cette épicerie a été la cible de plusieurs tirs d'arme à deu / © Antoine Morel - France Télévisions
La devanture de cette épicerie a été la cible de plusieurs tirs d'arme à deu / © Antoine Morel - France Télévisions

Un homme blessé par balle et des tirs d'arme à feu sur la devanture d'une épicerie, la situation dans le quartier du Clou-Bouchet à Niort est extrêmement tendue depuis le début de la semaine. 
 

Par V. Gouban avec A. Morel

Depuis le début de la semaine, la situation est très tendue dans le quartier du Clou-Bouchet à Niort. Mercredi 24 juillet au soir, les choses ont dégénéré et une rixe aurait éclaté des habitants du quartier des trafiquants de drogue.

Un homme entre la vie et la mort

Lors de ces affrontements, un homme a été touché par un tir d'arme à feu. Grièvement blessé, il a été transféré au CHU de Poitiers et ce vendredi 26 juillet son pronostic vital est toujours engagé. Une enquête a été ouverte pour tentative d’assassinat. 

Une épicerie prise pour cible

De plus, selon nos informations une épicerie a également été visée par des tirs, ce jeudi 25 juillet au soir. 

Ce quartier est connu pour abriter un supermarché de la drogue. Face à cette délinquance, la police ne dispose que de trois enquêteurs à temps plein. Il y a quelques semaines, le chef d'état major de la sécurité publique des Deux-Sèvres nous confiait que ce nombre est sous-dimensionné par rapport à l'ampleur du trafic. 

Manque flagrant de policiers

Joint au téléphone, le maire de Niort Jérôme Baloge évoque le manque flagrant de moyens policiers dans sa ville. "Il est temps que Niort soit autonome avec plus d'effectifs, en permanence" nous a t-il-déclaré.

Le maire récuse toutefois le terme de règlement de compte ou de rixe au Clou Bouchet. D'après lui, il y a d'un côté des dealers, et de l'autre, des victimes qui tentent de se défendre.

"S'il n'y avait pas ces trafiquants et surtout, s'il n'y avait pas tous ces consommateurs, les habitants vivraient beaucoup plus tranquillement" a-t-il ajouté. 

Niort : le Clou Bouchet, un quartier sous tension


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Grève des laboratoires d'analyse médicale

Les + Lus