Résultats des municipales 2020 : les élus du premier tour dans les Deux-Sèvres

Publié le Mis à jour le

Ce premier tour des municipales qui s'est déroulé dans des circonstances exceptionnelles en raison de l'épidémie de coronavirus a largement accordé une prime aux sortants. Il réserve cependant quelques surprises comme à Parthenay ou Saint-Maixent.

Dans de nombreuses communes des Deux-Sèvres comme dans tous les départements de Poitou-Charentes, la question du second tour ne se pose pas puisque de nombreux maires ont été élus ou réélus dès le premier tour qui s'est déroulé ce dimanche 15 mars 2020 alors que le pays est touché par une très grave épidémie de coronavirus. 


Jérôme Baloge réélu sans surprise à Niort

Résultat attendu à Niort où le maire centriste sortant Jérôme Baloge, élu en 2014, a obtenu 67,99 % des voix, un score qui lui a permis d'assurer haut la main sa réélection.


Renouvellement à Parthenay et Saint-Maixent

Surprise en revanche à Parthenay où le maire sortant sortant UDI élu depuis 2001, Xavier Argenton, a cédé la place à Jean-Michel Prieur, attaché parlementaire du sénateur Jean-Marie Morisset (LR), qui a obtenu 59,02 % des suffrages.
Autre surprise de taille à Saint-Maixent où le successeur désigné de Léopold Moreau, maire historique de la commune depuis 1989, n'a pas réussi à s'imposer. Le premier tour a été remporté par Stéphane Baudry, qui a obtenu 50,46 % des voix et devient maire à 29 ans.


Les successions réussies

Sucession réussie en revanche à Bressuire où Emmanuelle Ménard, adjointe du maire sortant Jean-Michel Bernier, s'est très largement imposée en recueillant 76,53 % des voix contre une liste menée par une autre femme, Florence Bazzoli. Emmanuelle Ménard est la première femme à devenir maire de Bressuire.
A Melle, la liste qui avait reçu le soutien du maire sortant Yves Debien et qui compte de nombreux conseillers sortants, est arrivée largement en tête. Sylvain Griffault, 47 ans, a été élu en emportant 60,03 % des voix. 

Continuité aussi dans le nord du département où plusieurs maires sortants restent en place. A Cerizay, le maire divers gauche élu en 2014, Johnny Brosseau a été largement réélu avec 67,03% des suffrages. A Moncoutant, Pierre-Yves Marolleau repart pour un deuxième mandat en s'imposant avec un score de 71,91%. 
A Thouars, en revanche, les jeux ne sont pas faits et les électeurs devront attendre un second tour, s'il a lieu, pour connaître le nom de leur futur maire.