Sixième mobilisation contre les projets de bassines dans le Mellois, une action surprise ce dimanche

Un membre du collectif, encordé, est descendu au pied de l'eau stockée dans la bassine. / © FTV
Un membre du collectif, encordé, est descendu au pied de l'eau stockée dans la bassine. / © FTV

Water stock 6, c'est le nom de l'acte VI des militants anti bassines qui ont organisé une action suprise dans le Mellois. Les 35 organisations partenaires de cette mobilisation, protestent une nouvelle fois, contre le projet de 16 réserves d'eau.

Par Valérie Prétot avec Dominique Laveau

Le sixième week-end de mobilisation des anti bassines est baptisé Water stock 6, les manifestations ont débuté leur mouvement ce samedi dans le Mellois à l'appel de 35 organisations partenaires : des associations, des partis politiques mais aussi des syndicats.

Ce dimanche, la mobilisation s'est poursuivie à Sainte-Soline, les apposants aux réserves d'eau ont organisé une action surprise : ils ont prelevé de l'eau dans une bassine, pour ensuite faire analyser les échantillons par un laboratoire indépendant. 

Selon les manifestants, ces réserves puisent de l'eau dans les nappes phréatiques, mais lorsqu'elle stagne dansles bassine," il y a un risque de développement d'algues vertes mais aussi de bactéries telles que la sino bactérie et la légionnelle". 
 
Un membre du collectif, encordé, est descendu au pied de l'eau stockée dans la bassine.
Un membre du collectif, encordé, est descendu au pied de l'eau stockée dans la bassine.
Vendredi 4 octobre, une manifestation était organisée dans les rues de Melle.
Les organisateurs ont appelé à la convergence dans la défense de l'intérêt collectif. / © FTV
Les organisateurs ont appelé à la convergence dans la défense de l'intérêt collectif. / © FTV
Les organisateurs protestent contre le projet de 16 réserves de substitution en Charente-Maritime, Deux-Sèvres et Vienne.

Cette fois-ci, les opposants se rassemblent dans le Mellois où deux bassines doivent être contruites à Sainte-Soline.
Le rassemblement organisé par Bassines non merci est aussi un moment d'expression des associations. / © Dominique Laveau, FTV
Le rassemblement organisé par Bassines non merci est aussi un moment d'expression des associations. / © Dominique Laveau, FTV

"Le problème de la ressource en eau est d'une urgence incroyable"

Loïc Prud'homme, député France Insoumise de la 3e circonscription de la Gironde a défilé dans le cortège ce samedi à Melle avec la conviction que cette mobilisation est urgente.
Loïc Prud'homme, député France Insoumise de Gironde est venu participer à cette nouvelle mobilisation. / © FTV
Loïc Prud'homme, député France Insoumise de Gironde est venu participer à cette nouvelle mobilisation. / © FTV
 

C'est d'autant plus exemplaire avec le réchauffement climatique. On voit cet été, on a eu des problèmes d'approvisionnement en eau avec des villages ravitaillés par des citernes, des centrales nucléaires où des tranches ont été arrêtées faute de débit suffisant dans les ruisseaux. Cette problématique de la ressource en eau, elle d'une urgence et d'une actualité incroyable. Il faut que nos collègues de la majorité viennent un peu sur le terrain comprendre les enjeux,
Loïc Prud'homme, député France Insoumise.

Une action surprise 

Dimanche, ce mouvement de résistance invite les citoyens à se rassembler au tumulus de Montioux à Sainte Soline dés midi pour un pique nique. Une action surprise et non violente est annoncée dans la journée.

Reportage d'Alexandra Lay, José Sousa et Thierry Cormerais : 

Sur le même sujet

Les + Lus