Tremblement de terre et sécheresse : l'état de catastrophe naturelle reconnu dans douze nouvelles communes des Deux-Sèvres, de la Charente et de la Charente-Maritime

L'arrêté a été publié au Journal Officiel ce mercredi 1er novembre. Trois communes des Deux-Sèvres dont les maires avaient interpellé Matignon suite au séisme du 16 juin dernier sont concernées.

Plus de quatre mois après le tremblement de terre qui a secoué la Charente-Maritime et les Deux-Sèvres, de nouvelles communes se voient reconnaitre en état de catastrophe naturelle. La liste a été publiée au Journal Officiel en date de ce mercredi 1er novembre. Les assurés disposent de 30 jours à compter de la publication de l’arrêté pour se rapprocher de leur assureur.

Les communes concernées dans les Deux-Sèvres sont :

  • Le Bourdet
  • La Foye-Montjault 
  • Vallans.

En septembre dernier, les maires de ces trois communes de la région avaient interpellé Elisabeth Borne sur leur situation. Le courrier avait été signé par huit communes au total. 

Ces communes viennent s'ajouter aux trois autres déjà reconnues en Deux-Sèvres, depuis le 30 juin dernier en raison de leur proximité immédiate avec l'épicentre du séisme : à savoir Arçais, Mauzé-sur-le-Mignon et Saint-Hilaire-la-Palud.

Au total, elles sont 174 à avoir déposé un dossier. 168 sont toujours en cours d'examen par le Bureau Central Sismologique Français (BCSF). 

Sécheresse 

Neuf autres communes se voient également reconnaitre en état de catstrophe naturelle suite aux mouvements de terrain consécutifs à la sécheresse et à la réhydratation des sols de 2022.

Il s'agit de : 

  • Saint-Martial (Charente)
  • Combiers (Charente)
  • Ars-en-Ré (Charente-Maritime) 
  • Juicq (Charente-Maritime) 
  • Nantillé (Charente-Maritime) 
  • Nieul-sur-Mer (Charente-Maritime) 
  • La Rochelle (Charente-Maritime) 
  • Sainte-Soulle (Charente-Maritime) 
  • Parthenay (Deux-Sèvres) 

A noter que huit communes ont vu leur demande refusée en Charente-Maritime : L'Eguille, Bougneau, Le Gua, Louzignac, Port-des-Barques, Romégoux, Thézac et Le Thou.