Vidange du lac de Cébron (79) : des tonnes de poissons récupérés morts

Les agents de la Pêcherie de la Loire stockent les poissons morts dans des "big bags", d'énormes sacs habituellement utilisés pour transporter les gravats des chantiers / © Cédric Cottaz (FTV)
Les agents de la Pêcherie de la Loire stockent les poissons morts dans des "big bags", d'énormes sacs habituellement utilisés pour transporter les gravats des chantiers / © Cédric Cottaz (FTV)

Vidanger une surface de 180 hectares, ce n'est pas une mince affaire. Mais pour les entreprises en charge de ce projet, les ennuis s'accumulent avec la récupération du poisson qui vivait dans le lac du Cébron : quelques 30 tonnes de poisson morts vont prendre la direction de l'équarissage.

Par Bernard Dussol

L'odeur est insupportable et les agents de l'entreprise Pêcherie de la Loire en charge de la récupération des poissons du lac de Cébron passent de bien mauvais moment. Leur tentative de récupération des brochets, carpes et silures qui vivaient dans les eaux du lac du Cébron a tourné au cauchemar.
© Cédric Cottaz (FTV)
© Cédric Cottaz (FTV)
Depuis jeudi dernier, ces hommes ont retiré du lac 2 ou 3 tonnes de poissons vivants destinées à être vendues à des particuliers ou à des restaurateurs. Une vente sur place qui ne peut masquer un désastre écologique, alors que les pêcheurs ont travaillé 24h/24 pour essayer de sauver le maximum d'animaux. Mais samedi matin, il a fallu se rendre à l'évidence : des tonnes de poissons morts flottaient à la surface des poches d'eau qui demeurent encore sur le lac.

Deux raisons expliquent cette situation : un abaissement trop rapide des eaux dans la nuit de jeudi à vendredi auquel vient s'ajouter une forte baisse du taux d’oxygénation de l’eau dûe à la chaleur qui règne sur le département. 
Les pêcheurs ont installé des filets pour récupérer les nombreuses espèces de poissons qui habitaient le lac du Cébron. / © Cédric Cottaz (FTV)
Les pêcheurs ont installé des filets pour récupérer les nombreuses espèces de poissons qui habitaient le lac du Cébron. / © Cédric Cottaz (FTV)
Le lac du Cébron est le plan d’eau le plus vaste des Deux-Sèvres : 180 hectares qui permettent d'alimenter en eau potable 140 000 foyers. Construit en 1982, le barrage a été vidé afin d'être inspecté pour vérifier sa solidité.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus