Le tourisme vert a-t-il vraiment la côte ? Disputandum #28

Le Limousin ne sait pas suffisamment se vendre par rapport à d’autres territoires : exemple le lac de Vassivière qui peine à attirer les touristes. / © SA / France 3 Limousin
Le Limousin ne sait pas suffisamment se vendre par rapport à d’autres territoires : exemple le lac de Vassivière qui peine à attirer les touristes. / © SA / France 3 Limousin

Le tourisme représente une part fondamentale de l’économie des territoires. Ce secteur doit aujourd’hui relever des défis environnementaux importants.
Comme partout il connait un véritable essor en Nouvelle-Aquitaine. Phénomène de mode ou vague de fond ?
 

Par Disputandum

Éco-tourisme

Le tourisme vert que l'on associe à l’écotourisme est défini en 1992 par la Société internationale d’écotourisme comme "une forme de voyage responsable dans les espaces naturels qui contribue à la protection de l’environnement et au bien-être des populations locales."
Il est principalement lié aux formes de tourisme pratiquées en milieu naturel. Les notions de préservation du milieu, d’éducation et de bénéfices socio-économiques locaux sont les éléments fondamentaux de cette activité touristique.

Un équilibre fragile

Si écotourisme est synonyme d'authenticité de ruralité, il convient de trouver le bon équilibre pour préserver la nature. Attirer mais pas trop le monde. Autre notion à prendre en compte : le transport. L'exemple du Limousin dont les atouts répondent à merveille à l'idée d'écotourisme incite les touristes à venir en avion car l'ex-région est trop enclavée. De même, est-ce qu’une cabane dans un arbre, avec un SPA, est « écotourisme compatible » ?
 
 

Les invités de Vanessa Finot 

- Pierre Nicolaï, responsable du camping de Nexon et vice-président 87 de la Fédération de l’hôtellerie de plein air 
- Bernard Vauriac, président du PNR Périgord-Limousin
- Thierry Debourg, Président du MEDEF 87 et gérant d’une agence de voyage 
- Sandrine Derville, vice-présidente du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine en charge du tourisme et Présidente du Lac de Vassivière
- Loïc Beurrier, restaurateur au Lac de Vassivière
 

(re)voir Disputandum #28

Le tourisme vert a-t-il vraiment la côte ? - Disputandum #28
Si écotourisme est synonyme d'authenticité de ruralité, il convient de trouver le bon équilibre pour préserver la nature.  - Vanessa Finot - NoA

Sur le même sujet

Réalité virtuelle et phobies

Les + Lus