Augmentation des prix des carburants : en Dordogne, la galère des automobilistes

Publié le
Écrit par Olfa Ayed avec Vanessa Fize
Les prix des carburants explosent en France, comme dans cette station service de Coursac, près de Périgueux en Dordogne.
Les prix des carburants explosent en France, comme dans cette station service de Coursac, près de Périgueux en Dordogne. © Vanessa Fize - France Télévisions

Le gazole atteint son record historique en France. A Coursac, près de Périgueux en Dordogne, les automobilistes sont exaspérés : la voiture est essentielle pour leurs déplacements notamment pour travailler et ces augmentations pèsent sur leur budget.

Les prix des carburants explosent à la pompe. Du jamais vu depuis dix ans. C’est même un record historique en France pour le gazole qui a augmenté de deux centimes depuis la semaine dernière pour arriver à un prix de 1,5583 euros. En cause : la reprise économique après la pandémie de Covid-19, qui fait flamber les prix, notamment de l'énergie, et les cours du pétrole. Un coup sur le budget des ménages, notamment dans les secteurs ruraux comme en Dordogne où la voiture est essentielle pour se déplacer. "J'en ai eu pour 85 euros. D’habitude, j’en ai pour beaucoup moins. On habite à la campagne, et c’est vrai qu’on a besoin de nos véhicules pour se déplacer. On n’a pas de services de bus, de tram, rien du tout, donc effectivement c’est incontournable", témoigne une cliente venue s’approvisionner à la station-service de Coursac en Dordogne.

La voiture, incontournable pour les déplacements, notamment pour aller travailler, comme le confie cette commerçante : "Je suis coiffeuse à domicile, je roule beaucoup sur des petits chemins, pour de petits trajets, c’est un budget. Je me pose la question d'augmenter les prix aussi." 

Un "chèque carburant" en discussion

Le propriétaire de cette station-service a, lui aussi, dû changer ses habitudes de ravitaillement. Il a espacé les livraisons de carburant quitte à frôler la rupture de stock car l’augmentation, pour lui, sur deux semaines, se chiffre en milliers d’euros.

Il y a quelque temps, on pouvait se permettre de commander 3 à 5000 litres par semaines de carburant, de gazole, de super… Aujourd’hui, on ne peut plus se le permettre. On commande 1500 à 2000 litres maximum quand on a la trésorerie pour.  Sur 5000 litres, on a presque 1000 euros de plus.

Geoffroy Neyssensat, propriétaire de station-service à Coursac 

Des prix des carburants qui augmentent, comme l’électricité et le gaz. Un coût global de l’énergie qui pèse sur le budget des Français.

La mise en place d’une aide financière se confirme sous la forme d’un "chèque carburant" pour les ménages les plus modestes. Invité des 4V sur France 2, la ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, a confirmé lundi 18 octobre, que la mesure était en discussion. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.