Depuis le coronavirus, le vinaigre blanc de la vinaigrerie Tête Noire explose ses ventes

Effet direct la vinaigrerie traditionnelle Tête Noire de Prigonrieux en Dordogne a vu son chiffre d'affaires augmenter depuis plusieurs mois. À côté des spécialités de vinaigres culinaires, les produits d'entretien au vinaigre d'alcool ont le vent en poupe avec plus 60 % de ventes.

Depuis le début du confinement, les ventes de vinaigre blanc ont augmenté de 60 %
Depuis le début du confinement, les ventes de vinaigre blanc ont augmenté de 60 % © France 3 Périgords - Léa Broquerie & Pascal Tinon

Simple, efficace et surtout bon marché ! Comme le bicarbonate de soude, l'eau de javel, le savon de Marseille ou le gros sel, le vinaigre blanc d'alcool fait partie de ces produits miracle de nos grand'mères que les publicitaires n'ont jamais totalement réussi à remplacer par un miraculeux (et coûteux) produit chimique. 

Le vinaigre blanc, détartrant efficace et peu coûteux
Le vinaigre blanc, détartrant efficace et peu coûteux © France 3 Périgords - Marin Faiseaux

Si les dérivés tentent de prendre le marché en s'affichant avec des parfums inédits ou sous de nouvelles étiquettes miroitantes, le produit de base, à la portée de toutes les bourses, se suffit à lui-même. Mieux encore : exempt d'autres composés chimiques ou adjuvants, il limite grandement l'impact sur la santé et l'environnement. Une formule qui fait recette par les temps qui courent.

À Prigonrieux, ça tourne au vinaigre !

À Prigonrieux, près de Bergerac, on se réjouit de cet engouement renouvelé. Car à côté de la très large gamme de vinaigres de vin de qualité que l'on produit ici, la vinaigrerie propose également ce vinaigre d'alcool à tout faire.

Les vinaigres Tête Noire existent depuis 1790
Les vinaigres Tête Noire existent depuis 1790 © Vinaigrerie Tête Noire

Pour autant, la maison Tête Noire a surtout bâti sa réputation sur ses vinaigres de vin. Ou plutôt sur ses vinaigres fins issus de bons vins de Bordeaux. L'histoire raconte que c'est en 1790 qu'un moine de la communauté des Carmes de Bordeaux eût l'idée de commercialiser au pichet ce vinaigre de bons crus bordelais dans le vieux Bordeaux de l'époque. 

Bon vin fait bon vinaigre

Ce vinaigre appelé "la Tête Noire" ayant acquis une certaine notoriété, au 19ème siècle un liquoriste dépose la marque. La vinaigrerie Tête Noire s'installera plus tard à Prigonrieux en Dordogne, en plein Périgord Pourpre, à quelques kilomètres de Bergerac. Rachetée en 1995 par la Vinaigrerie Générale, la marque propose désormais 12 vinaigres de vin (balsamique, au vin vieux, à la framboise ou à la noix et même à la Truffe Noire du Périgord), 1 de cidre, 2 vinaigres d'alcool, 14 variétés de sauces vinaigrettes, des cornichons et même du Bicarbonate de soude et des cèpes.

La vinaigrerie traditionnellement orientée vers le vinaigre de table de qualité peut désormais investir grâce à l'engouement pour le vinaigre ménager blanc
La vinaigrerie traditionnellement orientée vers le vinaigre de table de qualité peut désormais investir grâce à l'engouement pour le vinaigre ménager blanc © France 3 Périgords - Léa Broquerie & Pascal Tinon

Vous avez dit Covid ?

Tête Noire produit 30 hectolitres de vinaigre à l'heure, trois millions de bouteilles par an. Elle affiche un chiffre d'affaires de plus de 3,7 millions d'euros et une progression de 10 à 15% par an depuis cinq ans. Et en 2020, alors que nombre d'autres secteurs ont bu la tasse, Tête Noire affiche une jolie progression de 17 % ! 600 000 bouteilles de vinaigre supplémentaires en un an...

Le succès du vinaigre ménager Tête Noire a boosté les ventes depuis le Covid
Le succès du vinaigre ménager Tête Noire a boosté les ventes depuis le Covid © France 3 Périgords - Léa Broquerie & Pascal Tinon

Un succès dû à des choix stratégiques. Il y a 15 ans, la vinaigrerie se diversifie avec ses vinaigrettes et ses recettes du Sud Ouest. Et en 2010, elle lance une gamme grand ménage avec le vinaigre d'alcool comme produit d'entretien. Choix judicieux. Aujourd'hui le vinaigre blanc fait partie des atouts de la marque. Et pendant les confinement, les ventes de vinaigre blanc ont augmenté de 60 % ! Les employés ont fait des heures supplémentaires et la société a même dû investir dans de nouvelles cuves et réfléchit à agrandir ses bureaux et créer une nouvelle boutique. Le personnel aussi devrait être revu à la hausse. Qui a dit que les produits naturels nuisaient à l'économie ?

Vinaigre blanc ou gel hydroalcolique, il faut choisir

Problème, le vinaigre blanc (ou vinaigre cristal ou vinaigre d'alcool) et le gel hydroalcolique partagent les mêmes parent, un alcool fermenté à base d’eau et de mélasse de betterave sucrière. Et la vinaigrerie s'est un temps retrouvée à court de matière première, tant la demande en gel a été forte.

Le vinaigre ménager a explosé pendant le confinement. On se retrouve avec un produit naturel, et les consommateurs veulent de plus en plus utiliser ce type de produits à la maison !

Stéphane Douence, Directeur Général

De l'eau, de la betterave... des litres de vinaigre 3 étoiles !

Le vinaigre blanc est un nettoyant et un antiseptique naturel qui s'utilise dans toute la maison comme à l'extérieur.

  1. En alimentaire vinaigrette, assaisonnement ou cuisson de certains plats type "au vin blanc", attention toutefois à l'acidité, et en conservateur alimentaire type pickles ou cornichons
  2. Nettoyant à légumes, mélangé à l'eau de lavage de vos salades bio pour en déloger les insectes et petits gastéropodes
  3. Anticalcaire, nettoyant et détartrant sur vitres et miroirs, lunettes, WC (et donc à fortiori sur lunettes de WC), verres et carafe, robinetteries, vases, bouilloire, etc.
  4. Antimoisissures désinfectant pour lave-vaisselle, plans de travail, planche à découper, salle de bain, joints de douche, carrelages
  5. Produit de nettoyage pour les métaux piqués, le chrome, les couverts en argent, les meubles avant cirage les sols lino, les taches de rouille
  6. Produit de beauté pour éviter les mains gercées (avec de la glycérine), après-shampooing pour dégraisser et faire briller les cheveux, anti-poux (attention aux yeux !) et produit de beauté pour le cuir (non-chevelu)
  7. Anti-piqûres de moustiques ou orties
  8. Désodorisant pour le fourneau de cuisine et les siphons
  9. Dégraissant en machine à laver pour les plats très sales, ou en autonettoyant à faire chauffer dans le micro-ondes
  10. Déboucheur pour les canalisations avec du bicarbonate
  11. Anti-pipi de chat (enlève les taches d'urine de chat sur la moquette ou les tapis, mais n'a pas de pouvoir dissuasif, au contraire !)
  12. Dissolvant de résidus de colle (autocollants, étiquettes)
  13. Anti-tâches sur les vêtements, fixateur de couleurs et adoucissant pour les lessives
  14. Désherbant (avec du sel), insecticide, antifongique, désinfectant nettoyant pour pots de fleur et outils de jardin
  15. répulsif fourmis, taupes, limaces, escargots
  16. Complément pour plantes à sol acides (rhododendrons, gardénias, azalées...)
  17. Conservateur pour fleurs coupées
  18. lave-glace de voiture

À consommer avec (un peu) de modération... et attention aux yeux !

Liste non-exhaustive, vous trouverez bien d'autres utilisations sur les sites spécialisés. Attention tout de même au côté corrosif du vinaigre, dont l'acidité plus ou moins élevée peut parfois dépasser les attentes et causer quelques dégâts. Pas de vinaigre sur les yeux (était-ce nécessaire de le préciser) ou en excès sur le corps,  Jamais de vinaigre sur le marbre ou le granit, par exemple, ça attaque !

De même, le mélange vinaigre-bicarbonate n'est valable que dans quelques cas (débouchage d'évier) car les deux produits s'annulent l'un-l'autre, en moussant et dégageant du gaz carbonique. Plus dangereux, ne jamais mélanger vinaigre et eau de javel, un mélange qui dégage des vapeurs toxiques !

Enfin, le vinaigre de table oscille entre 5 et 8 % d'acidité. Mais on peut trouver plus costaud pour un usage non-alimentaire, le vinaigre de nettoyage peut atteindre 14% d'acidité ! Déconseillé en vinaigrette.

Le succès des vinaigres Tête Noire à Prigonrieux ©France 3 Périgords

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société entreprises économie patrimoine