• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Dordogne : le geocaching, une manière ludique de faire du tourisme

Odile, geocacheuse avec son chapeau recouvert de Poïz. / © E.Arnould/F3Périgords
Odile, geocacheuse avec son chapeau recouvert de Poïz. / © E.Arnould/F3Périgords

L’application mobile Terra Aventura  propose 400 jeux de piste à travers la Nouvelle-Aquitaine.  Nous avons testé le parcours de Terrasson.
 

Par Bertrand Lasseguette

Pour faire du geocaching, il vous faut un téléphone portable. C’est un jeu de question-réponse, qui doit vous amener à trouver les coordonnées d’un point-GPS où se trouve un trésor.
Dans le cas qui nous occupe, le trésor ce sont des Poiz, des jetons de différentes couleurs, à l’effigie de personnages dont les noms commencent tous par z, comme Zéfaim, Zabeth,Zabdo, Zouti.

Derrière ce jeu, qui plait beaucoup aux enfants, aux familles et aux geeks on retrouve le comité régional du tourisme de Nouvelle-Aquitaine. L’application Terra Aventura, qui est gratuite, propose 400 parcours dans la grande région.
Il y en a une trentaine en Dordogne, celui de Terrasson est l’un des derniers à avoir vu le jour.
 
Le géocaching est une forme de tourisme connecté.


« On a mesuré sur le premier week-end, une fréquentation de plus de 500 personnes qui sont venues spécifiquement pour jouer, avec un samedi où pourtant il a plu. », nous explique Younes Rouissi, le directeur de l’Office de tourisme Vézère-Périgord Noir.  
Le geocaching et Terra Aventura, en particulier, a ses adeptes, et les professionnels du tourisme de Terrasson ont eu ainsi le plaisir de voir arriver de nouveaux visiteurs, qui ne connaissaient pas la ville, attirés par le plaisir de faire une chasse aux Poiz.

A Terrasson, le parcours et les questions ont été concoctés par Martine Bellingard de l’Office de Tourisme. Elle s’est basée sur le récit de la légende de Saint-Sour (Sorus), un ermite guérisseur à l’origine de la création de la ville.
Les énigmes successives permettent aux joueurs de découvrir différentes curiosités patrimoniales, tels que les cluzeaux, sorte de tunnels au cœur du quartier historique.
 
Terra Aventura propose 400 parcours de geocaching en Nouvelle-Aquitaine.
Terra Aventura propose 400 parcours de geocaching en Nouvelle-Aquitaine.

« Je crois que je n’étais jamais venue, je passais juste, je trouvais la ville pas bien belle, pas attrayante, et là, je suis éblouie, c’est beau, j’ai envie de revenir », Odile est la démonstration parfaite de ce que peut apporter ce jeu à un territoire.
Venue de Tulle avec sa fille et sa petite-fille, elle a pris goût depuis un an et demi à Terra Aventura. Ensemble, elles ont réalisé plus de trente parcours, en Haute-Vienne et Corrèze, et là elles commencent à se mettre en quête des Poïz périgourdins.

Si on trouve des Poîz, dans les destinations touristiques comme Sarlat, Domme et Montignac, des énigmes sont aussi proposées dans des endroits moins courus comme Piégut-Pluviers, La Coquille, Tocane-Saint-Apre… La carte de caches ne cesse de s’étoffer. Pour l’automne, Terra Aventura annonce de nouveaux parcours à Ribérac, Echourgnac, Mareuil et les Eyzies.
 

Sur le même sujet

Ford Blanquefort, gilets jaunes et marcheurs pour le climat : à Bordeaux, une journée de mobilisations

Les + Lus