Dordogne : une rave-party de 1.500 personnes à La Rochebeaucourt-et-Argentine

Publié le Mis à jour le
Écrit par Dorine Conde

Dans la nuit du samedi 14 au dimanche 15 août, 1.500 fêtards se sont réunis sur un terrain privé de la commune de La Rochebeaucourt-et-Argentine. La rave-party est toujours en cours, la gendarmerie est sur place. L'évacuation par la force n'est pas à l'ordre du jour selon la Préfecture.

Depuis samedi soir, 1.500 personnes font la fête sur un terrain privé, au bord de la route départementale 12 , dans la commune de La Rochebeaucourt-et-Argentine, au nord de la Dordogne.  Dès 18 heures, samedi soir un important système de sonorisation a été mis en place. Les fêtards sont arrivés dans le courant de la soirée et de la nuit. Les riverains ont alors alerté la gendarmerie. 

Des secouristes de la sécurité civile ont été envoyés sur place au besoin. Ils proposent aux fêtards de s'auto-tester au Covid afin de limiter les contaminations. Les participants ne portent pas de masque. 

 

Une quarantaine de gendarmes sont actuellement sur place. Pour le moment, ils assurent la sécurité sur la route en coupant notamment les accès : "pour éviter des drames étant donné les stationnements anarchiques auxquels nous sommes conforntés" explique le lieutenent colonel Jean-Luc Pereau de la Gendarmerie de Dordogne, les fêtards ayant garé leurs véhicules au bord de la départementale.

Les forces de l'ordre cherchent également à identifier et à entrer en contact avec les organisateurs de la fête.

Il faut mettre les organisateurs de cet événement, illégal et non déclaré, face à leur responsabilité. 

Lieutenant Colonel Jean-Luc Pereau  

Le propriétaire du terrain a porté plainte, mais selon la Préfecture, l'évacuation n'est pas à l'ordre du jour. Les gendarmes contrôlent les personnes qui sortent avec un test d'alcoolémie et un test salivaire.

Maria Laforcade et Camille Saiseau sont sur place.