Cet article date de plus de 5 ans

Illustres en Périgord : Robert Margerit, maître du suspens périgourdin

Né à Brive-la-Gaillarde en 1910, ce romancier prolifique est à la fois auteur, critique d'art et de théâtre et animateur radio. Il reste journaliste à Limoges dans les années 1930 et rédacteur en chef du "Populaire du Centre" à partir de 1948. Il décède à Limoges en 1988.
durée de la vidéo: 00 min 01
Robert Margerit
Sa fresque romanesque en quatre volumes consacrée à la Révolution française ("La Révolution") a reçu en 1963 le Grand prix du roman de l'Académie française. En 1951 il obtient le prix Renaudot pour "Le Dieu nu".

Son roman le plus connu, "La Terre aux Loups" (1958), chronique d’une famille de nobles Périgourdins du XIXe siècle est considéré, comme le plus ambitieux. Il raconte l'histoire d'un homme rentrant chez lui après les guerres de l’Empire. Mais les années passées à se battre lui ont donné le goût de la mort. Et ses enfants après lui recourront au meurtre pour assouvir leurs désirs, leurs haines, leurs rancunes... Un récit noir et dérangeant.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
histoire sorties et loisirs littérature culture livres