• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

L'aventure Coupe de France est terminée pour Boulazac

Coupe de France : Boulazac trébuche d'entrée
Pour leur retour à la compétition, les Périgourdins n'ont aps réussi l'exploit en Coupe de France.

Mardi soir, le Boulazac Basket Dordogne recevait le tout nouveau promu en Pro A, Hyères-Toulon. Idéalement lancés, les hommes d’Antoine Michon ont par la suite subi durant la deuxième mi-temps face à une formation varoise bien rodée (61-76). 

Par Marie-Eve Constans

Passer le premier tour relevait de l'exploit contre le HTV. Mais le BBD avait bien débuté et semblait capable de faire douter le récent champion de France de Pro B. D’entrée, Anthony Roberson montrait la voie à ses coéquipiers en inscrivant huit des dix premiers points de son équipe, dont un panier primé (10-8). Par deux fois, le Boulazac Basket Dordogne creusait un écart de quatre points, mais les hommes de Kyle Milling avaient du répondant. Sur le buzzer du 1er quart temps, le BBD menait 21-17 devant son pubilc de l'Agora.

Mais à la pause, les Varois avaient bien refait leur retard pour afficher un 36-35. Tout restait à faire.

Dès le retour des vestiaires, Boulazac conservait un léger avantage jusqu’à la moitié du quart-temps avant de craquer. En moins de deux minutes, le HTV avait fait le break (48-59 à 2’17 de la fin). Les Périgourdins abordaient la dernière ligne droite avec dix unités de retard (51-61).

Pour conserver une chance de qualification, les hommes d’Antoine Michon devaient impérativement réagir dans les premiers instants du dernier quart-temps. Mais face à la maîtrise adverse et à cause d’un manque de réussite offensive, les Boulazacois restaient à distance. Alors que Jérôme Sanchez se démenait pour inscrire un 2+1 (54-63 à 8’27 du terme), Ferdinand Prénom était sanctionné d’une faute technique. Le BBD avait alors l’occasion de faire basculer la rencontre mais ne profitait malheureusement pas de l’occasion. Les dernières minutes du match n’y changeaient rien, et malgré les paniers de Jarvis Williams et Alexis Tanghe, Boulazac s’inclinait (61-76).

L’aventure en Coupe de France s’arrête, mais une autre débute dès le 14 octobre pour le premier match de la saison Pro B. Boulazac recevra le Havre, avec le titre national comme objectif. 



Sur le même sujet

Convention Education nationale - Seaska

Les + Lus