Papeteries de Condat : blocage de l'entrée de l'usine contre la suppression de 187 postes

Publié le

Ce lundi 28 août, des salariés de la papeterie de Condat en Dordogne bloquent l'entrée de l'usine. Ils protestent contre la fermeture d'une ligne de production et la suppression de 187 postes.

C’est une rentrée mouvementée pour la papeterie de Condat, au Lardin-Saint-Lazare (Dordogne). Alors que les salariés de l’usine devaient reprendre le travail ce matin après deux semaines de vacances, 200 d’employés et soutiens bloquent depuis 7 h 30 ce lundi l'entrée du site. « À partir de maintenant, plus rien ne rentre dans l’usine », a déclaré Philippe Delord, délégué CGT.

Lors d'une assemblée générale, les salariés ont voté le blocage de l'usine jusqu'à 17 h 30. L’intersyndicale proteste contre la fermeture de production et la suppression de 187 postes, soit près de la moitié des employés du site en Dordogne.

Avec cette mobilisation, les syndicats souhaitent maintenir la pression sur la direction et repousser le plus possible le Plan de Sauvegarde de l'Emploi (PSE), qui doit être clos début octobre.

Cette manifestation marque le début d'une semaine importante pour les papeteries. Ce mardi 29 août, les syndicats doivent rencontrer la direction.

Après l'annonce du groupe Lecta, propriétaire des papeteries, de la suppression d'une des deux lignes de production, un premier rassemblement avait eu lieu le 12 juillet 2023, puis une seconde le 24 juillet 2023, à l'occasion du Tour de France des Femmes.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité