Aznavour : les souvenirs de l'illustrateur José Correa

C'est avec émotion que le peintre-illustrateur a appris aujourd'hui la disparition de l'homme de scène. Un artiste qu'il avait pu rencontrer et auquel il avait même consacré un livre en 2011.
Le croquis de Charles Aznavour par José Correa en 2011
Le croquis de Charles Aznavour par José Correa en 2011 © José Correa
L'artiste peintre et illustrateur périgourdin José Correa a rencontré Charles Aznavour en 2009, avant la sortie de son livre-CD " Aznavour " publié aux éditions BD Music en mars 2011. Un moment inoubliable dans la carrière de ce dessinateur dont le premier dessin était sur... Charles Aznavour ! Il avait alors 12 ans, en vacances chez une tante près d'Agen qui adorait Aznavour, il lui dessinera son portrait.
De lui il gardera le souvenir d'un homme simple, disponible et travailleur infatigable ! A l'époque il se souvient que c'était la première fois qu'il faisait un livre sur quelqu'un de vivant
Le livre de José Correa sur Aznavour en 2011
Le livre de José Correa sur Aznavour en 2011 © José Correa

Le dessinateur avait commencé à faire des croquis et des textes, quand le chanteur lui-même l'appelle dans son atelier de Coulounieix-Chamiers ! Un moment d'émotion, surtout quand l'artiste l'invite à passer le voir dans sa maison en Provence, près des Baux.
Les deux hommes se rencontreront  en août 2009 autour de l'ébauche du livre. Aznavour se montre prolixe, enchaîne les anecdotes tout l'après-midi. Il lui parle de Piaf qui avait beaucoup compté sur lui et insiste sur le fait qu'il n'avait jamais été son amant, mais son esclave !
Il lui raconte son travail de "paysan" et sa plantation d'oliviers. Correa saisira l'instant, Aznavour en paysan du dimanche, chemise blanche et mocassins blancs, chapeau de paille sur la tête. Le croquis deviendra la dernière page du livre.
Renconter Aznavour, un souvenir inoubliable
Renconter Aznavour, un souvenir inoubliable © José Correa


José Correa qui avait déjà illustré dans cette collection les fameux Jacques Brel, Georges Brassens et Léo Ferré, Ray Charles et Erik Satie garde un souvenir ému et impérissable de cette rencontre...
 
José Correa se rappelle de sa rencontre avec Aznavour ©France 3 Périgords
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
disparition faits divers musique culture