• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Claude Seignolle, l'homme qui sauva sorciers et loup-garous

© France 3 Périgords - Bruno Ardouin & Florian Rouliès
© France 3 Périgords - Bruno Ardouin & Florian Rouliès

L'homme a plus de 100 ans. Mais son oeuvre puise dans une histoire bien plus ancienne. Editeur et écrivain il a consacré sa vie à collecter un immense patrimoine oral de contes et légendes régionaux. Un patrimoine qui aurait disparu sans lui...  Une exposition lui était consacrée à Périgueux

Par Pascal Faiseaux



La passion de la mémoire


Claude Seignolle est né le 25 juin 1917 à Périgueux. Dès ses premières années, il se passionne pour la conservation de la mémoire... Dans cette terre périgourdine qui garde les traces des premiers hommes, au pays de Lascaux, il se passionne pour les objets du passé. Au plus jeune âge, il use ses fonds de culotte dans les champs environnants, à la recherche de témoignages d'antan... Silex, pierres, fossiles, monnaies : tout ce qui peut témoigner du passé lui semble digne d'être conservé. 
Il fréquente même la Société préhistorique française, dont l’un des intervenants est le célèbre abbé Henri Breuil.

Sauver le folklore


Et il aurait pu continuer comme ça... Sauf qu'un beau matin, une rencontre lui fait prendre conscience d'une évidence. Il croise le chemin du folkloriste Arnold Van Gennep qui lui explique sa vision. Si les vestiges solides seront encore dans le sol pendant des décennies, tout un patrimoine immatériel est en train de disparaître années après années... Il s'agit des traditions orales. Ces contes qu'on se transmet de générations en générations, à la veillée.
En ce XXème siècle, la télé remplace la veillée, les contes des grand'mères s'éteignent irrémédiablement.

Le Fantastique au coin du feu


Claude Seignolle, en archéologue de l'immatériel, va partir à la recherche de ces histoires... Il commencera par se souvenir des contes de sa propre grand'mère, mystères de la nuit et toutes sortes de diableries qui faisaient frissonner les têtes blondes au coin du feu. Il parcourera la France dans tous les sens à la recherche de ces précieuses histoires en train de s'effacer... Rites, fêtes et superstitions le mettent en appétit.
Des histoires et des croyances populaires dans lesquelles il puisera par la suite pour inspirer sa propre oeuvre fantastique. Les amateurs pourront lire La Malvenue, Le Rond des sorciers ou bien les recueils de nouvelles comme Histoires vénéneuses, ou Contes sorciers et Histoires maléfiques.
Des ouvrages qu'il publiera également sous les pseudonymes de Starcante, Claude S. ou Jean-Robert Dumoulin.
Michel Houssemaine, ami personnel de Claude Seignolle, parle de l'auteur folklorique
Bernard Coste, Directeur adjoint à la bibliothèque de Périgueux à propos de l'exposition consacrée à Claude Seignolle

 

Sur le même sujet

Retour sur le concert d'Ibrahim Maalouf au Surgères Brass Festival

Les + Lus