Coronavirus : aucun foyer de contamination et un seul hospitalisé en Dordogne selon l'ARS

Le dernier bilan de l'Agence Régionale de Santé confirme que le dernier foyer dans un Ehpad à la Coquille est maîtrisé, et qu'à sa connaissance il n'y a plus de foyer existant en Dordogne. Mais la prudence reste de mise alors que la Gironde connaît une recrudescence chez la population jeune

Un foyer de contamination avait été mis au jour dans un Ehpad de la Dordogne
Un foyer de contamination avait été mis au jour dans un Ehpad de la Dordogne © France 3 Périgord

La Dordogne et le Lot et Garonne épargnés

La situation semble rassurante en Dordogne où le dernier foyer identifié par l'Agence Régionale de Santé, dans un Ehpad de la Coquille au nord du département a été maîtrisé. Il ne resterait qu'une personne souffrant du virus hospitalisé à ce jour, révèle le dernier bulletin de l'ARS publié hier mardi. Seul, le Lot et Garonne semble encore mieux loti. Aucun cas identifié, aucune personne hospitalisée dans ce département.
Le coronavirus ne touche pas que la population âgée, la maladie a fait un bond chez les 15-44 ans en Nouvelle Aquitaine
Le coronavirus ne touche pas que la population âgée, la maladie a fait un bond chez les 15-44 ans en Nouvelle Aquitaine © France 3 Périgords - Philippe Niccolaï

Dans l'attente des résultats

L'information est rassurante, mais la situation est encore loin d'être stabilisée. Les opérations de dépistage menées par l'ARS dans les lieux touristiques de Dordogne, à Sarlat Issigeac et Périgueux ont débuté hier. Elles pourraient changer la donne, notamment à cause du brassage de population lié au passage des touristes. À partir de 3 cas regroupés identifiés, l'ARS établirait l'existence d'un nouveau foyer. 

Inquiétude en Gironde

D'autre part, si la Nouvelle-Aquitaine n'a pas connu de nouveau décès lié au virus, il reste 9 foyers répertoriés dans la région, un à Hossegor dans les Landes, un autre à Niort dans les Deux-Sèvres et surtout 7 en Gironde. Ces foyers sont regroupés autour de Bordeaux, un dans un Ehpad (20 personnes touchées), un autre dans une crèche (3), le reste dans la sphère privée. 68 personnes en tout sont porteuses du virus dans ce département.
Encore trop peu de jeunes se sentent concernés par la pandémie
Encore trop peu de jeunes se sentent concernés par la pandémie © France 3 Périgords - Philippe NICCOLAÏ

Surtout chez les jeunes

Le relâchement des règles de prudence est inquiétant, notamment parce qu'il est observé en zone urbaine et par la population la plus jeune qui ne se sent que peu menacée par le virus. Or, la tranche d'âge la plus exposée ces dernières semaine est celle des 15-44 ans. Aujourd'hui ils se contaminent cinq fois plus que les personnes âgées de plus de 75 ans.

Mettre les masques... et croiser les doigt

Pour la Dordogne, les dépistages gratuits de l'ARS se déroulant jusqu'au 6 août et les résultats arrivant au maximum 48h plus tard, le département doit encore retenir son souffle avant de se réjouir de ces bons chiffres. Et en attendant, respecter strictement les consignes sanitaires, souvent négligées pendant cette période de vacances
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter