Dordogne : à 19 ans, c'est le plus jeune buraliste de France !

Même pas 20 ans, le plus jeune buraliste de France est installé dans ce petit village de Dordogne / © France 3 Périgords - Émilie Bersars & Pascal Tinon
Même pas 20 ans, le plus jeune buraliste de France est installé dans ce petit village de Dordogne / © France 3 Périgords - Émilie Bersars & Pascal Tinon

Qui a dit que le métier de buraliste n'avait pas d'avenir ? Samy n'a pas encore 20 ans, et il vient de reprendre le bureau de tabac - presse de la commune de Saint-Pierre de Chignac, au grand soulagement des riverains. 

Par Pascal Faiseaux

" On n'est pas sérieux, quand on a dix-sept ans..." disait Rimbaud. Avec seulement deux ans de plus, Samy Agher, lui, prend sa tâche très au sérieux. C'est qu'il a la charge de reprendre le flambeau lâché par Pascal Desthomas, buraliste de St Pierre de Chignac pendant 22 ans.

Saint-Pierre de Chignac, 839 habitants est un village rural situé à une quinzaine de kilomètres de Périgueux. Gros risque, donc, de se transformer en cité-dortoir. C'est pour cela qu'il était important de trouver un repreneur au bureau de tabac-presse « Au quotidien », pour que le village garde son âme. 

Et dans le village, les chignacois et les chignacoises ne savent pas tous qu'ils ont le plus jeune buraliste de France, mais ils savent tous que leur bureau de tabac est toujours ouvert. Un lieu de convivialité où l'on prend son café, où l'on achète sa baguette de pain, son journal et son paquet de cigarette. 

Samy a suivi trois mois de formation pour arriver à reprendre ce commerce Une formation assurée par le service des douanes pour avoir le droit de vendre des cigarettes, une formation pour la vente de la presse (visiblement assez compliquée selon Samy), et enfin une formation par la Française des Jeux. 

Résultat, il est aujourd'hui au coeur de St Pierre de Chignac, un élément-clé de la vie de ses habitants, et le symbole vivant du retour de la jeunesse dans les villages
 
A St Pierre de Chignac, le plus jeune buraliste de France
Il a 19 ans, et il vient de reprendre l'activité tenue par son prédécesseur pendant 22 ans. Dans le petit village près de Périgueux, on apprécie qu'un jeune prenne la relève de cette activité essentielle pour la convivialité des chignacois et des chignacoises. - France 3 Périgords - Emilie Bersars & Pascal Tinon

Sur le même sujet

Les + Lus