Dordogne : un rallye tout-électrique pour convertir les automobilistes

Publié le Mis à jour le

L'an dernier, c'était un simple salon, cette année les défenseurs de la voiture électrique ont organisé un rallye pour convaincre les réticents de la fiabilité des derniers modèles électriques

Ils font partie de la FFAUVE, la Fédération Française des Associations d'Utilisateurs de Véhicules Electriques...

Autant dire que ces partisans des véhicules "propres" comptent bien faire triompher leurs idées, et changer certains à-priori à la peau dure.

L'an dernier, ils avaient organisé la Folle Journée Verte à Trélissac, un salon où le quidam pouvait découvrir les derniers modèles électriques et échanger en direct avec les commerciaux et les utilisateurs.

Cette année, ça s'est passé sur la route. Un rallye uniquement composé de véhicules électriques était organisé autour de Nontron et Brantôme. Pas question d'épreuve sportive, juste un rassemblement et un circuit, mais l'opération devrait désormais se renouveler chaque année dans d'autres parties de la Dordogne. 

Les arguments de la FFAUVE


Sans s'apesantir sur les bémols qui relativisent la neutralité de l'impact écologique des véhicules électriques, les organisateurs préfèrent souligner la longue liste des avantages de leurs voitures. 
  • Autonomie en augmentation constante, les derniers modèles autorisent de 300 à 450 km  selon la conduite
  • Recharge facilité sur des prises ordinaires
  • Des bornes publiques qui se généralisent (25 000) actuellement déployées)
  • Un coût d'achat presque équivalent à celui d'un véhicule classique, grâce à une prime à la conversion de 6 000 euros
  • Un coût d'entretien réduit de presque 40 % et une rentabilité qui augmente avec le temps
  • Une conduite plus confortable, moins de bruits et de vibrations, plus d'accélération
  • Un bilan écologique positif (à mettre en relief avec les "bémols" ci-dessus)
Nicolas Mazière, conducteur de Véhicule Electrique ©France 3 Périgords