Elever des autruches en Nouvelle Aquitaine : une filière qui s'organise pour un métier d'avenir

Publié le Mis à jour le
Écrit par Frédérique Lillet / Antenne/Web

Dans l'autruche, c'est un peu comme avec le cochon, presque tout est bon : la viande, les œufs, les plumes, le cuir et même la graisse pour les cosmétiques. Il n'en faut pas plus pour que l'oiseau coureur s'invite de plus en plus dans nos vertes prairies régionales.

Les élevages d'autruche ont commencé à s'implanter en France au début des années 90

La demande de viande d'autruche était très forte, surtout après la crise de la "vache folle".

Il faut savoir que l'élevage d'autruches en France ne porte aucun préjudice à l'espèce, car ces oiseaux ne proviennent pas d'animaux prélevés dans la nature,mais de groupes sélectionnés au fil des années, avec des performances de reproduction dépassant largement celles de l'espèce sauvage.

En Nouvelle Aquitaine, on compte une dizaine d'élevages

Depuis la Charente maritime jusqu'en Périgord en passant par la Creuse, les Deux Sèvres et la Vienne, des éleveurs ont fait le pari de ce type d'aviculture qui peut paraître un peu… Comment dire ? Atypique.

Mais quel est donc ce grand volatile ?

C'est avant tout le plus gros oiseau du monde. Les mâles sont généralement plus grands que les femelles et peuvent mesurer jusqu'à 2,50 m pour 150 kg. Les femelles atteignent en moyenne 1,90 m pour 120 kg (aussi lourdes que quatre mille rouges-gorges ! ). La longévité de l'autruche est de 80 ans.

Des scientifiques ont découvert il y a peu des fossiles d'œufs de l'ancêtre de l'autruche en Europe. Elle serait sur terre depuis 120 millions d'années, soit bien avant nous ( seulement 200 000 ans pour l'homo sapiens-sapiens).

L'autruche, son ancêtre volait

En 2014, des chercheurs de l'Université d'Adélaïde ont fait une découverte : à l'époque des dinosaures, non seulement les autruches volaient et, par les airs, auraient atteint l'Australie et la Nouvelle-Zélande.

L'oiseau coureur à travers l'histoire

Dans l'Egypte Antique, on élevait déjà des autruches considérées comme sacrées en raison de leurs plumes dont la largeur de part et d'autre de l'axe principal sont identiques. Jugées parfaites dnas lesur proportion, les plumes d'autruches symbolisaient la justice, l'équité et la vérité.

On les utilisait aussi pour confectionner les "chasse-mouches" des pharaons et des hauts dignitaires, symbolisant ainsi le devoir essentiel de leurs fonctions : observer la Justice.

Mon truc en plumes 

De la fin du 18ème siècle jusqu'au 20ème siècle, c'est encore pour ses plumes que les autruches sont élevées. 

La plume d’autruche, véritable emblème de mode, orne alors les coiffes de la bourgeoisie et de la noblesse. C’est à partir des années 1900 qu’elle connaît un véritable essor, et son usage va jusqu’à la réalisation de robes à costumes de music-hall, qui accompagnent la danse et les mouvements du corps. 

A la Belle Époque, la plume synonyme de raffinement et d’élégance, est alors très prisée dans la mode féminine, le chapeau est arboré par les femmes dans tous les lieux publics.

Ce n'est en fait qu'à partir des années 50 que les éleveurs vont décider d'élever les autruches pour leur viande et leur cuir; depuis quelques années, ils misent également sur le tourisme en faisant visiter leurs élevages et en pratiquant la vente directe de produits à la ferme.

 

Un volatile au caractère particulier

Si un jour, vous voulez vous lancer dans l'aventure de l'élevage ou si vous allez visiter une ferme d'autruches, il y a plusieurs choses à ne pas négliger.

On sait que cet oiseau court vite : il atteint en effet une vitesse de 70 kilomètres à l'heure. Avec une telle course, leur largeur de foulée dépasse 7 mètres. L'autruche peut conserver cette vitesse sur de courtes distances et la réduire à 50km/h. Au fait, les autruchons courent à la même vitesse !

C'est un animal qui peut être dangereux : en Afrique, une autruche peut éventrer un lion d'un coup d'ergot .L'autruche a les yeux plus gros que son cerveau : 35g pour le cerveau et 60 pour les yeux.

 

 Quand une personne peut avaler et digérer n'importe quoi, on dit qu'elle a un « estomac d'autruche » : C'est vrai que l'autruche mange de tout : des graines, des feuilles, des gros insectes, des lézards... Dans les zoos, elle avale sans problème des clous, des pièces. 

Enfin, ne vous égosillez pas à l'appeler pour qu'elle vous réponde : L'autruche est muette ! Elle n'a pas de cordes vocales pour produire des sons. Seuls les sifflements des autruches en état d'excitation sexuelle peuvent être perçus. Le mâle est capable d'émettre un son spécifique durant la parade, que l'on appelle le "booming". Il gonfle le cou et produit deux grondements courts suivis d'un plus long.  

Quant à l'expression "Faire la politique de l'autruche", sachez qu'elle est fondée sur une mauvaise interprétation : il ne s'agit en aucun cas de refuser le danger mais plutôt de protéger son nid et ses oeufs enfouis sous le sable, à plusieurs dizaines de centimètres de profondeur.

Soyons clairs en cas de danger, les autruches préfèrent la fuite !

Pour réussir dans l'autruche, il faut tout utiliser

La viande, pauvre en graisse et chargée d'oméga 3 et 6, l'huile, utilisée pour les cosmétiques (savons, crèmes) et le cuir pour la maroquinerie. Les plumes et les oeufs offrent également de nombreux débouchés.

Plus de 30 ans après l'apparition des premiers éleveurs d'autruche en France, les pionniers estiment que leur filière a de l'avenir : avec le réchauffement climatique, il y aura plus d'autruches que de bovins dans cent ans.

Si vous êtes intéressés par ce métier, pensez qu'il vous faudra une certification spécifique. Pour en savoir plus, n'hésitez pas à cliquer ICI.

 

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.