Grignols en Dordogne : avec ou sans grenouilles, la mare doit être rebouchée !

Une grenouille verte au bord d'une mare. Photo d'illustration. / © Alice Robinet
Une grenouille verte au bord d'une mare. Photo d'illustration. / © Alice Robinet

La justice a débouté l'association de défense de l'environnement qui comptait évacuer les bruyantes grenouilles. Et ainsi sauver (peut-être) la mare des propriétaires. Las, la mare doit être rebouchée, malgré la présence d'espèces protégées. La SEPANSO baisse les bras.

Par Pascal Faiseaux

Il y aura tout de même eu 8 ans de répit pour les grenouilles les plus médiatiques de France. Mais désormais il va falloir déménager. Cela fait en effet 8 ans que les époux Pécheras, du lieu-dit Puy-Chérifel à Grignols, au sud-ouest de Périgueux, bataillent pour conserver leur mare aux grenouilles. 

Une mare trop bruyante dont les voisins ont obtenu par voie de justice qu'elle soit rebouchée. La Cour d'Appel a rendu sa décision en juin 2016, et la Cour de Cassation de Paris l'a confirmée en décembre 2017. 

Il faut sauver le soldat grenouille !

Mais Annie et Michel Pécheras avaient encore un atout à jouer. Soutenus par l'association de défense environnementale SEPANSO, ils objectaient qu'on ne peut combler une mare contenant des espèces protégées. Via l'association Cistude ils se proposaient donc d'évacuer les occupants de la mare. Sous-entendu qu'une fois la mare débarassée de ses amphibiens coassants, la disparition de la mare n'était plus justifiée.

La justice ne l'entend pas de cette oreille-là

Mais la Cour d'Appel de Bordeaux n'a pas la même logique environnementale. Ce mardi 17 décembre, elle a rejeté la demande de l'association environnementale SEPANSO de déplacer les batraciens et confirmé que la mare doit être rebouchée. En clair, les arguments de la SEPANSO sont recevables, mais la justice a déjà condamné l'existence de la mare trop bruyante et elle n'a pas à revenir dessus.

Évacuer et reboucher

La Cour conclut que les propriétaires et l'association peuvent procéder à l'évacuation, mais que cela n'empêche nullement le rebouchage. Décourageant pour la SEPANSO qui ne voit plus ce qu'elle peut faire, et ne devrait pas se pourvoir en cassation.

Les Pécheras aussi en ont "mare"

Quant aux époux Pécheras, usés par 8 ans d'une polémique dont ils se seraient bien passés, il est peu probable qu'ils s'entêtent. Reste donc aux défenseurs des grenouilles à sortir les épuisettes... et les pelles.
 

Sur le même sujet

Les + Lus