Municipales 2020 : les temps forts du débat entre les candidats de Montpon Ménestérol en Dordogne

Replay - À Montpon Ménestérol, le maire sortant ne se représente pas. Les cinq candidats partagent un constat unanime : il faut réveiller la ville. Sur France 3 Aquitaine, face à Émilie Bersars et Sébastien Bouwy, quatre d'entre eux  débattent de leur programme. 

Par Christine Le Hesran

Sur France 3 Aquitaine, face à Émilie Bersars et Sébastien Bouwy, quatre d'entre eux  débattent de leur programme. Voici l'intégralité du débat ici ►
 

Municipales 2020 : le débat entre les candidats de Montpon Ménestérol en Dordogne


Les invités du débat, face à Émilie Bersars & Sébastien Bouwy ►


Jean-Luc Lepachelet, liste SE "Montpon Avant Tout". 
Franck Salat, liste Div C "Solidarité Citoyenne"
Rozenn Rouiller liste Div G "En action ensemble"
Corinne Gimenez, liste Div D "Perspectives 20/26"

Invitée, la cinquième candidate en lice, Jeanine Chouzenoux de la liste SE "Montpon Ménestérol, Montignac avec vous, pour vous" n'a malheureusement pas pu se libérer pour participer au débat.

Le contexte

C'est la 9ème ville du département. 5 500 habitants, et quelques records peu enviables : 18% de taux de chômage, et 30% de personnes vivant en-dessous des minimas sociaux.
Une situation qui explique peut-être le score de 41% réalisé par l'extrême droite lors des dernières présidentielles. Avec un maire socialiste sortant qui préfère se consacrer au poste de président de la communauté de communes qu'il occupe déjà, les candidats en lice ont la place libre pour se lancer.

Les candidats, dans le détail...

Franck Salat : associer la population et les commerçants aux grands projets. Le conseiller municipal était le dauphin annoncé du maire sortant, mais il lui a finalement été préférée Rozen Rouiller, ce qui ne l'a pas empêché de maintenir sa candidature. Il est par ailleurs à l'origine du groupe "En Marche" à Montpon et a le soutien de LREM pour sa liste.

Rozenn Rouillerle progrès dans la continuité. La candidate propose une candidature à deux volets, elle se positionne pour le poste de maire pour laisser Jean-Paul Lotterie, le maire sortant de 74 ans briguer celui de président de la communauté de communes.  

Jean-Luc Lepachelet : la sécurité avant tout. Dans cette ville où une bonne partie de la population vit avec peu de ressources, le thème de la sécurité ne peut qu'être porteur pour l'ancien conseiller municipal d'opposition. Il est l'un des artisans et des partisans les plus farouche de la vidéo surveillance dans la ville. 

Corinne Gimenez : faire rayonner la ville. Plus de dynamisme et une transition énergétique génératrice d'emploi, ce sont les arguments de cette candidate qui avait talonné de 6 points le maire Jean-Paul Lotterie élu lors du second tour des municipales de 2014. 

Jeanine Chouzenoux : ne pas repartir avec ces personnes qui n'ont rien fait pendant 12 ans. Une liste apolitique décidée à faire bouger les choses, hors du champ de la majorité ou de l'opposition qu'elle accuse d'avoir aggravé la situation par l'inaction.

 Les résultats du second tour de 2014 ►
 

M. Jean-Paul LOTTERIE Liste du Parti Socialiste 53.47 %
Mme Corinne GIMENEZ Liste Divers Droites 46.52 %

Une carte interactive

Sur tous nos territoires, nos équipes se mobilisent plus encore à l’approche des deux tours du scrutin municipal.
A la télévision, pour vous donner les clés des principaux enjeux, et parce que nous sommes un miroir de votre proximité, près de 300 débats sont diffusés sur vos antennes régionales, en première partie de soirée.
Pour vous connecter sur ces débats qui vous concernent qui vous intéressent en Aquitaine, cliquez sur la ville de votre choix.
Accédez à cette carte, qui va se remplir au fil des semaines et des soirées. Vous y trouverez déjà les lieux et dates.
 

Vous cherchez les candidats dans votre commune, n'importe où en France ? C'est ici !



 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus