• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Plazac : une ville monde en Périgord

Paradoxalement, il y a beaucoup d'étrangers à Plazac, mais pas de turc. / © B. Lasseguette/NoA
Paradoxalement, il y a beaucoup d'étrangers à Plazac, mais pas de turc. / © B. Lasseguette/NoA

Cette commune de 700 habitants a la particularité d’abriter une trentaine de nationalités.
L’émission Tous les chemins mènent à vous de NoA est allée à la rencontre de quelques-uns de ces habitants cosmopolites.
 

Par Bertrand Lasseguette

A Plazac, c’est bien simple, tous les continents sont représentés, à part peut-être … l’Antarctique.
Alors que la France bascule dans une certaine hystérie, autour des débats passionnés que suscitent les gilets jaunes, Plazac en Dordogne offre l'image rêvée d'un pays où des gens de cultures différentes cohabitent en harmonie. 
 
L'intégration à la sauce Périgord


L’arrivée de moines boudhistes dans les années 70 n’y est pas pour rien. Certaines viennent de loin pour bénéficier des enseignements spirituels. Mais tous les gens arrivés à Plazac, ne sont pas venus pour méditer en tailleur.
Magie propre au lieu ? Comme dans la série Lost, on dirait qu'un magnétisme attire les gens jusque dans ce coin du Périgord. Mais contrairement au feuilleton, personne n'essaie de fuir le village.

Bien au contraire, ils s'intègrent ! 

S'il est assez commun, par exemple, de trouver des Anglais, Belges et Hollandais en Périgord, qui charmés par les paysages et la qualité de vie, ont décidé d'y passer leur retraite, à Plazac, les étrangers que nous avons rencontrés sont arrivés assez tôt, en pleine jeunesse, ont trouvé du travail localement et y ont fait même parfois des enfants. 

Le montage ci-dessus est un condensé de quatre interventions en direct diffusées sur notre nouvelle chaîne NoA, lundi 26 novembre, dans le cadre de l'émission Tous les chemins mènent à vous
Particularité de ce dispositif : c'est tourné avec un I Phone 8. 
 

Sur le même sujet

Affrontements entre des lycéens bordelais et les forces de l'ordre

Les + Lus