Rétro-Campeurs à Saint-Astier (24) : le parfum des premiers congés payés

La première édition des puces du rétro-campeur s'est déroulée ce week-end à Saint-Astier. Un rendez-vous très tendance pour collectionneurs nostalgiques de voitures, caravanes, fripes, auto-collants, tout ce qui peut rappeler les années 50 à 70 

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Ils en sont persuadés, l'auto, c'est plus beau dans le rétro. Surtout lorsqu'il y a une caravane à regarder en plus !
Car non contents de faire pétarader leurs vieilles voitures, ces doux-dingues aiment leur coller une antiquité. Du même âge si possible. Et les Notin, Digue, Luquet, Bison, Georges & Jacques ou Sterckeman sont de sortie. Avec un énorme avantage par rapport à la voiture seule : les accessoires !

Car si les pièces que l'on peut ajouter à une voiture ont une limite (pare-soleil, bavettes, phares additionnels, queue de renard ou chien qui hoche la tête sur la plage arrière...), la caravane est un formidable terrain de jeu.

Dans une rétro-caravane qui se respecte, on retrouve d'origine les draps, les lampes camping-gaz, les mange-disque et les radios à piles, les tables de camping avec leurs chaises pliantes, les assiettes en bakélite, les réchauds, les casseroles en alu, et j'en passe.
Sans oublier que les vénérables caravanes ou toiles de tente permettent de prolonger le plaisir sur un week-end complet. Dormir dans sa collection... le rêve assuré. 
Bref, les puces du rétro-campeur de Saint Astier surfent moelleusement sur la mode du démodé, qui ne risque pas de se démoder de si tôt ! Rendez-vous l'an prochain, il vous reste quelques mois pour vous équiper, en attendant.