Soldat et artiste en Ukraine, Max retrouve son art en France, le temps d'une permission

La guerre a impacté leur travail pour toujours. Entre deux mobilisations, le capitaine de l'armée ukrainienne Max Robotov est en résidence d'artiste en Dordogne avec dix-sept autres artistes ukrainiens.

Max Robotov est capitaine dans l'armée ukrainienne, mais il est aussi artiste. Le musicien a obtenu une permission de deux semaines pour venir en Dordogne où il a rejoint son épouse, également artiste, actuellement exilée aux États-Unis.

Dix-huit artistes ukrainiens sont ici, entre deux mondes, entre deux réalités. Dans le calme du domaine de Montagenet, à Saint-Martial de Valette, au nord de la Dordogne, chacun d'entre eux peut enfin prendre le temps de s'exprimer, dans un travail inexorablement marqué par la guerre.

Trêve artistique

Depuis le début de la guerre, nous jouons nos concerts d'une manière complètement différente.

Max Robotov

Artiste

Pendant cet intermède, Max Robotov a retrouvé son collectif Mediaklub, des artistes dispersés par la guerre. Il a pu aussi reprendre son travail interrompu, une œuvre expérimentale. "Le fait que tout le monde soit ailleurs, dans des pays différents, a changé le projet. Certains sont sur le front et avec les restrictions, ça a rajouté de la complexité ", explique-t-il.

Le sujet France 3 Périgords - Rachel Desmis & Bertrand Lasseguette  :

durée de la vidéo : 00h01mn53s
En résidence en Dordogne, un couple d'artistes ukrainiens évoquent l'impact de la guerre sur leur travail ©France 3 Périgords - Rachel Desmis & Bertrand Lasseguette

Peindre la guerre

J'essaie de comprendre ce qu'est la guerre...

Lesia Khomenko

Même sentiment, et même trouble pour Lesia Khomenko, l'épouse du musicien venue le rejoindre depuis les États-Unis où elle est réfugiée depuis deux ans. La peintre tente d'appréhender le non-sens qu'est la guerre à travers sa peinture. Exemple sur le tableau ci-dessous, à gauche, intitulé "Max à la guerre". C'est le premier tableau qu'elle ait peint après l'invasion russe. Le portrait de son mari qu'elle a quitté en musicien et qu'elle a retrouvé bien plus tard, transformé en militaire, sur une photo. "J'essaie de comprendre ce qu'est la guerre. Je le regarde, et je vois qu'il a changé pendant ces deux années. Nous avons tous les deux changé", explique l'artiste. "À travers mon histoire personnelle, j'ai vécu ma propre expérience de la guerre."

Le travail du collectif MediaKlub de Max Robotov

À la fin de leur séjour, les artistes exposeront leurs œuvres le temps d'un week-end au domaine de Montagenet près de Nontron.

L'actualité "International" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "International" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité