Après une deuxième alerte à la bombe, la mairie de Périgueux dépose plainte

Pour la deuxième fois en deux jours, une alerte à la bombe à la mairie de Périgueux a forcé la police municipale à évacuer les lieux. La ville prévoit de porter plainte.

L'hôtel de ville de Périgueux a de nouveau été victime d'une alerte à la bombe ce jeudi 28 décembre au matin alors qu'une première alerte a déjà paralysé le quartier la veille. Les agents municipaux ont été évacués afin que la police nationale procède à une opération de levée de doutes sous l'autorité du commandant divisionnaire fonctionnel Xavière Desrozier-Verdu.

Une deuxième plainte

Les doutes ont été levés en début d'après-midi. L'hôtel de ville a pu rouvrir ses portes au public à 13 h 30. Par mesure de sécurité, la mairie fonctionnera aujourd'hui en service public restreint et seuls les rendez-vous urgents et programmés seront autorisés. La police municipale procédera à une fouille des sacs et à un contrôle d'identité à l'entrée.

La ville de Périgueux indique vouloir procéder à un nouveau dépôt de plainte. 

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité