Municipales 2020 : ce qu'il faut retenir du débat à Périgueux

le dépouillement à Périgueux / © Elsa Arnould FTV
le dépouillement à Périgueux / © Elsa Arnould FTV

Revoir le débat en replay. La succession d'Antoine Audi, maire sortant et candidat à Périgueux, reste un vrai suspens. Les concurrents ne manquent pas, y compris issus du conseil municipal, voire de sa majorité. Sur France 3 Aquitaine, quatre des candidats ont débattu

Par Christine Le Hesran

Avec 8 listes (le RN qui n'a pas réussi  rassembler une liste complète), la droite va-t-elle réussir à conserver Périgueux alors que le maire sortant est à la peine dans le sondage Sud-ouest/France-Bleu publié le jeudi 6 février ? Dans ce sondage, sept listes sur neuf passent la barre des 10%. On pourrait donc avoir un second tour complètement explosé avec, potentiellement une heptangulaire, bien loin de l'habituel balancier droite - gauche connu à Périgueux
 

Après le "règne" Xavier Darcos, Antoine Audi avait redonné Périgueux à la droite en 2014 en battant le PS Michel Moyrand. Face au maire sortant, Michel Moyrand retente sa chance, cette fois sans l'investiture PS accordée à Delphine Labails. Il faudra aussi compter sur un candidat soutenu par LREM et les centristes du Modem, Patrick Palem. Présente également, la liste de l'écologiste François Carême qui porte les couleurs EELV. Hélène Reys qui représente la France Insoumise, le PC et Génération.s. Enfin, les adjoints dissidents divers droite Laurent Rouquié d'un côté et Elisabeth Dartencet ont aussi fait acte de candidature. 
 
 

Retrouvez l'essentiel du débat

  • La circulation en ville

J'assume ces travaux, parce qu'ils étaient nécessaires ! Antoine Audi

Le maire sortant assume les travaux qui ont perturbé la vie de la cité pendant de longs mois, accusant l'inaction du tandem Moyrand Labails pendant le mandat précédent.

Je veux remettre de la fluidité dans la ville qui en a grand besoin. Michel Moyrand

Une ville qui est en train de mourir, de s'asphyxier, et qui décline de jour en jour. L'ancien maire n'a pas de mots assez durs pour critiquer les aménagements actuels, et promet s'il est élu de relancer une phase de travaux pour endiguer la fuite des commerçants, services et chalands du centre-ville.

Il y a deux ans de cela, il n'y avait pas ces problèmes de circulation. Patrick Palem

Le candidat soutenu par LREM est partisan d'une concertation avec les usagers, et d'une solution en douceur mais n'exclut pas une démolition partielle des aménagements du cours Montaigne. Il évoque la possibilité de voies dédiées et de tram sur roues. Et, en coup de canif aux activités parisienne d'Antoine Audi, de dénoncer "la technocratie parisienne qui est arrivée à Périgueux".

Transport en commun, tarification de Péribus, marche et vélo. Delphine Labails

Préférant ne pas s'aventurer dans la polémique sur d'éventuels grands travaux de destruction et d'aménagement de voies, la candidate socialiste préfère évoquer les solutions alternatives que peuvent apporter les bus avec une tarification adaptée, et la mobilité douce
 
  • La dalle Montaigne

Si les enseignes phares ne viennent pas en centre ville [...], elles partiront en périphérie. A. Audi

Selon Antoine Audi, les grandes enseignes qui veulent s'installer à Périgueux ne trouvent pas de locaux adaptés, il maintient donc que son projet est toujours aussi nécessaire, en rappelant que Mr Moyrand en avait été l'initiateur avant de se rétracter par opportunisme selon lui. 

Il y a un certain nombre de failles juridiques dans ce dossier. D. Labails

La candidate opposée au projet sur lequel elle a déposé un recours explique que l'appel à projet initial a été abandonné, laissant désormais trop de liberté au promoteur, et que le modèle de centre commercial de centre ville est  désormais dépassé.

Dans Périgueux il y a énormément de surfaces vides, il va y en avoir encore plus. P. Palem

Pas la peine de créer une surface supplementaires selon le candidat, au regard des espaces libres, et de ceux à venir, la banque, l'hôtel de police ou la MSA. Pas la peine de créer des coquilles vides.
 

Regardez le débat en replay : 
 

REPLAY - Municipales 2020 : revoir le débat à Périgueux
 


 Les résultats du second tour de 2014 ►

Liste ENSEMBLE REVEILLONS PERIGUEUX  - Antoine AUDI - UMP -  50,71 % des voix au second tour  - 27 sièges au conseil municipal - 

Liste Continuons d'écrire Périgueux  -  Michel MOYRAND - PS -  - 49,28 % des voix au second tour  - 8 sièges au conseil municipal - 

Une carte interactive

Sur tous nos territoires, nos équipes se mobilisent plus encore à l’approche des deux tours du scrutin municipal.
A la télévision, pour vous donner les clés des principaux enjeux, et parce que nous sommes un miroir de votre proximité, près de 300 débats sont diffusés sur vos antennes régionales, en première partie de soirée.
Pour vous connecter sur ces débats qui vous concernent qui vous intéressent en Aquitaine, cliquez sur la ville de votre choix.
Accédez à cette carte, qui va se remplir au fil des semaines et des soirées. Vous y trouverez déjà les lieux et dates.
 

Les invités de ce débat autour de Sébastien Bouwy ►

  • Antoine Audi – maire sortant LR - Liste : « J’aime Périgueux »
  • Delphine Labails - Liste « Ensemble, dessinons Périgueux » -PS, Nouvelle Donn
  • Michel Moyrand - Liste « Rénovons Périgueux » - Divers Gauche
  • Patrick Palem - Liste « Patrick Palem pour Périgueux » - soutenue par LREM, Modem

Listes non représentées sur le plateau ►

François Carême – EELV – « Périgueux 2020, cap sur l’écologie »
Elisabeth Dartencet-SE- « Pour Périgueux 2020, une vraie majorité d’idées »
Fréderic Gojard- RN- « Périgueux d’abord »
Hélène Reys – LFI/Géneration.s/PC – Collectif citoyen
Laurent Rouquié- SE- « Mon parti, c’est Périgueux »

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus