• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

L’opposition municipale de Périgueux dépose un recours contre le projet Montaigne

Le projet Montaigne a pour vocation de redynamiser le commerce en centre-ville.
Le projet Montaigne a pour vocation de redynamiser le commerce en centre-ville.

Le groupe réunissant des élus PS, PC, et EELV reproche au maire Antoine Audi d’avoir vendu la dalle Montaigne largement en-dessous de sa valeur estimée.
 

Par Bertrand Lasseguette

Après le temps du débat et du vote tumultueux en conseil municipal le 14 juin dernier, voici venu le temps des procédures judiciaires.
Ce matin, l’opposition municipale PS-PC-EELV, a annoncé dans un communiqué avoir déposé un recours contre le projet Montaigne devant le tribunal administratif.


"Cette décision est motivée par les actes délibérément accomplis par le maire de Périgueux. En effet, la cession à vil prix (2,15 millions d’euros contre les 3,6 millions d’estimation) et l’abrogation de l’appel d’offre pour l’aménagement de la place Montaigne interrogent grandement sur la démarche au profit exclusif d’un tiers privé."

 Dans ce même communiqué, l’opposition dénonce la « dérive autocratique » du maire de droite Antoine Audi.
Un autre recours, porté par les commerçants pourrait suivre.

A un an des élections municipales, ce dossier va tendre considérablement l’ambiance à Périgueux.
Des fissures importantes sont apparues au sein de la majorité municipale.
Elisabeth Dartencet, adjointe à la culture, a donné sa démission suite à la validation du projet Montaigne par le conseil municipal.
Juste au début de l’été avec son important programme d’animations, ça fait désordre.

 

L'édito du maire, façon Tonton Flingueur, paru dans le dernier bulletin municipal.
L'édito du maire, façon Tonton Flingueur, paru dans le dernier bulletin municipal.
Dans ce contexte explosif, le maire Antoine Audi a apporté un début de réponse sur le ton de l'humour.
Il a signé un curieux éditorial dans le dernier bulletin municipal, citant les Tontons Flingueurs :  « Moi quand on m’en fait trop, je correctionne plus, je dynamite, je disperse, je ventile »

Ca promet. L’été sera chaud à Périgueux !

 

Sur le même sujet

Valentine Pompadour, pin up limougeaude d'adoption

Les + Lus