Récit en images : Périgueux à l'heure du confinement

La ville de Périgueux, vidée de ses habitants. / © Jocelyn de Lagasnerie / Déclic & Décolle
La ville de Périgueux, vidée de ses habitants. / © Jocelyn de Lagasnerie / Déclic & Décolle

Depuis le 17 mars dernier, le temps s'est comme figé à Périgueux. En images, découvrez la capitale du Périgord comme vous ne l'avez jamais vue ! 

Par Elsa Arnould

Ce matin, coup de fil de mon rédacteur en chef. Ma mission aujourd’hui, rédiger un article web sur le thème "Périgueux à l’heure du confinement". "Tu peux sortir faire quelques photos" me précise-t-il. Après avoir passé 4 jours enfermée chez moi, l’opportunité ne se refuse pas ! Ni une ni deux, j’attrape mon appareil photo, enfile mes baskets et me voilà au grand air. 
 

Sur les pavés, le silence règne

Quelques minutes de marche me sont nécessaires pour atteindre le centre-ville. En chemin, je suis à la fois interpellée et émerveillée par le silence qui m'entoure. Les voitures sont aux abonnés absents, les conversations se sont tues… En ce mardi matin, seul le chant des oiseaux m’accompagne.
 
Aucune voiture sur le boulevard Michel de Montaigne, où la circulation est habituellement très dense. / © Elsa Arnould
Aucune voiture sur le boulevard Michel de Montaigne, où la circulation est habituellement très dense. / © Elsa Arnould
Sur le boulevard Michel de Montaigne, personne sur la route ni sur la piste cyclable. / © Elsa Arnould
Sur le boulevard Michel de Montaigne, personne sur la route ni sur la piste cyclable. / © Elsa Arnould
Le square Daumesnil semble bien vide. En temps normal, de nombreuses personnes âgées s'installent sur ces bancs. / © Elsa Arnould
Le square Daumesnil semble bien vide. En temps normal, de nombreuses personnes âgées s'installent sur ces bancs. / © Elsa Arnould
Je n'ai pas été gênée par les passants pour prendre cette photo ;) / © Elsa Arnould
Je n'ai pas été gênée par les passants pour prendre cette photo ;) / © Elsa Arnould
Sur le carrousel de la place André Maurois, le rire des enfants ne résonne plus... / © Elsa Arnould
Sur le carrousel de la place André Maurois, le rire des enfants ne résonne plus... / © Elsa Arnould
Le célèbre carrousel de la place André Maurois. / © Elsa Arnould
Le célèbre carrousel de la place André Maurois. / © Elsa Arnould
La rue Taillefer, vidée de ses passants. / © Elsa Arnould
La rue Taillefer, vidée de ses passants. / © Elsa Arnould
 

Peu de monde dans les rues

15 degrés, une légère brise, pas de nuages à l'horizon... Assis sur un banc de la place Bugeaud, un monsieur en profite pour s'allumer une cigarette et prendre un bain de soleil. "C'est ma sortie quotidienne" m'explique-t-il, sourire aux lèvres. Je l'immortalise.

Place Bugeaud, ce monsieur profite d'un bain de soleil. / © Elsa Arnould
Place Bugeaud, ce monsieur profite d'un bain de soleil. / © Elsa Arnould



Plus loin, des dames gantées et masquées vont effectuer quelques courses. "Au moins personne ne va nous reconnaître" s'amusent-elles lorsque je les prends en photo. 

Gantée et masquée, cette dame va effectuer quelques achats de première nécessité. / © Elsa Arnould
Gantée et masquée, cette dame va effectuer quelques achats de première nécessité. / © Elsa Arnould
Un masque "fait maison" pour cette dame qui va chercher son pain. / © Elsa Arnould
Un masque "fait maison" pour cette dame qui va chercher son pain. / © Elsa Arnould



En arpentant le centre-ville, force est de constater que les périgourdins semblent plutôt bien respecter les consignes de confinement. Pour preuve, ce matin, j'ai croisé plus de pigeons que d'humains...

Un pigeon, rue Taillefer à Périgueux. / © Elsa Arnould
Un pigeon, rue Taillefer à Périgueux. / © Elsa Arnould
Devant une boulangerie, ces pigeons picorent quelques miettes de pain. / © Elsa Arnould
Devant une boulangerie, ces pigeons picorent quelques miettes de pain. / © Elsa Arnould

 

La capitale du Périgord vue des réseaux sociaux

Sur Instagram, cette "ambiance confinement" ne vous a pas échappée. Vous êtes nombreux à avoir posté des photos de la ville assoupie. Voici une sélection des plus belles images trouvées sur le réseau social. 
Avec ses images de la ville endormie, le pilote de drone Jocelyn de Lagasnerie s'est particulièrement dinstingué. Il nous en met plein les yeux grâce à ses prises de vues aériennes ! Des photographies à retrouver sur son compte Instagram "declic_et_decolle".
Et pour faire durer le plaisir, voici une vidéo réalisée par Jocelyn de Lagasnerie ! Quant à moi, il est déjà l'heure de faire comme tout le monde et de... rentrer me confiner ! 
La capitale du Périgord comme vous ne l'avez jamais vue !
Grâce à ces magnifiques images, survolez Périgueux, la belle endormie.  - © Jocelyn de Lagasnerie / Déclic & Décolle

Sur le même sujet

Les + Lus