Saint-Médard d'Exideuil : Repetto embauche et veut tripler sa production mondiale

Le chausseur de luxe, dont l’atelier de production est situé à Saint-Médard-d’Excideuil en Dordogne, forme en interne ses ouvrières et diversifie sa gamme, il lancera début décembre, sa collection de prêt-à-porter féminin.

© © Killerfeme / Flickr / CC
Repetto, qui était avant tout une célèbre marque de chaussons de danse, mise dorénavant sur l'innovation et parfois même sur le haut de gamme. Début décembre,elle sortira sa première collection de prêt-à-porter féminin.Grâce à cela, cette entreprise française résiste à la concurrence malgré la crise.
Les 14 boutiques, 300 salariés dont 200 en Dordogne sont prêts à commercialiser une première collection inspirée du monde de la danse. Une collection qui sera d’abord proposée en exclusivité aux clients via son site Internet, puis disponible en boutique une semaine après.
##fr3r_https_disabled##
La réussite de Repetto

Repetto, qui ouvre début 2013 sa première boutique chinoise à Shanghai, continue sa croissance entamée depuis 2002. Forte d’un CA en progression de deux chiffres chaque année, Repetto atteindra 60 M€ de CA en 2012 (contre 50 M€ en 2011). Souhaitant atteindre 100 M€ de CA en 2014, la marque poursuit avec le prêt-à-porter sa diversification dans le domaine du luxe. A noter que pour répondre aux besoins de production, 150 personnes seront recrutées en Dordogne d’ici à 2015.

Une école unique en France
Située à Coulaures en Dordogne, elle forme l’ensemble des salariés des ateliers Repetto ainsi que 150 nouveaux salariés sur les métiers du cuir afin de faire face à l’accroissement de l’activité de la Maison. A l’issue de cette formation d’une durée de 6 mois, ces personnes seront en mesure de confectionner une ballerine en « cousu retourné » dans son intégralité et selon le savoir-faire unique de Repetto.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie emploi
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter