Salles de Sport : réouverture... sous conditions

Il était temps ! Les portes des salles de sport viennent de rouvrir ce mercredi : il ne reste que quelques semaines pour se sculpter un corps de rêve avant l'été. Les gérants aussi retrouvent la forme avec le retour des clients, même avec quelques contraintes. Illustration à Périgueux

Privés de sport pendant 8 mois, les adeptes de la fonte peuvent retrouver leurs chères haltères
Privés de sport pendant 8 mois, les adeptes de la fonte peuvent retrouver leurs chères haltères © France 3 Périgords - Florian Rouliès & Pascal Tinon

Considérées comme "lieux à risque" pour la transmission du coronavirus, elles ont été parmi les premières à fermer. Et comme les théâtres ou les cinéma, les salles de sport ont rouvert leurs portes à tous ce mercredi 9 juin 2021, après 8 mois de fermeture. Un soulagement pour les professionnels comme Mathieu, gérant d'une salle à Périgueux, un large sourire sous le masque. Pour lui il est grand temps de se remettre au travail, et il sait que les sportifs vont revenir car, à priori, il n'a pas perdu tant d'abonnés que ça.

À la tête d'une salle très spacieuse, Mathieu Gautherie ne se fait pas trop de soucis pour les consignes de distanciation dans son établissement.
À la tête d'une salle très spacieuse, Mathieu Gautherie ne se fait pas trop de soucis pour les consignes de distanciation dans son établissement. © France 3 Périgords - Florian Rouliès & Pascal Tinon

On a perdu très très peu d'adhérents. Les adhérents que l'on a perdu ce sont les étudiants qui sont de passage sur une année.[...] Quand ils ont vu que le confinement durait, ils ont anticipé leur résiliation d'abonnement. Mais dans tous les cas ce sont des abonnés qui seraient partis par rapport à des études.

Mathieu Gautherie, gérant de salle de sport

Un soulagement aussi pour ceux à qui la fonte, les crampes et le T-shirt plein de sueur manquaient. Et plus sérieusement, pour tous ceux qui entre fitness et musculation aiment se maintenir en forme avec le confort d'appareils adaptés et sous la surveillance de professionnels. À n'en pas douter, il y aura du temps à rattraper : les confinements et l'inactivité imposés pendant cette année ont souvent fait des ravages dans les chaumières, souffle court et surpoids à la clé.

Il était temps que les salles réouvrent pour que l'entraînement puisse reprendre
Il était temps que les salles réouvrent pour que l'entraînement puisse reprendre © France 3 Périgords - Florian Rouliès & Pascal Tinon

Les règles à respecter

Seul bémol avant un retour complet à la normale le 30 juin, il va falloir encore respecter quelques règles, tant pour les gérants de salle que pour les sportifs. Car les salles sont encore sous le statut d'un protocole sanitaire de réouverture renforcé établi conjointement par les professionnels et les autorités le 20 mai dernier.

Le plaisir retrouvé

À condition de respecter ces consignes, le sportif en salle peut donc retrouver son milieu naturel. Un soulagement pour certains qui s'étaient débrouillés avec les moyens du bord, quand ils n'avaient pas tout simplement décroché. Pour Patrick, qui avait maintenu sa forme à domicile tant bien que mal, retrouver la salle c'est que du bonheur.

Sportif consciencieux, Patrick apprécie la réouverture des salles de sport qui lui permet un meilleur entraînement
Sportif consciencieux, Patrick apprécie la réouverture des salles de sport qui lui permet un meilleur entraînement © France 3 Périgords - Florian Rouliès & Pascal Tinon

Je me suis entraîné chez moi. J'ai un jardin, j'ai un arbre, et du coup je me suis débrouillé [...] Ça permet de s'entretenir, mais on n'a pas le même engagement, le même plaisir que l'on trouve dans les salles.

Patrick, pratiquant en salle

Attention à la reprise

Si la salle vous a manqué, ou que vous sentez qu'il y a beaucoup à rattraper, attention au démarrage sur les chapeaux de roue ! Tous les entraîneurs sportifs le savent : après un long temps d'inactivité, la machine est rouillée. Si les muscles semblent pouvoir suivre, les articulations risquent de vous rappeler à leur bon souvenir. Une reprise trop vive, et c'est le claquage, les douleurs, l'épuisement, ou l'écœurement. Ça serait ballot, vous venez juste de reprendre.

 

Retour dans les salles de sport ©France 3 Périgords

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sport covid-19 santé société loisirs sorties et loisirs