Salles de Sport : réouverture... sous conditions

Publié le Mis à jour le

Il était temps ! Les portes des salles de sport viennent de rouvrir ce mercredi : il ne reste que quelques semaines pour se sculpter un corps de rêve avant l'été. Les gérants aussi retrouvent la forme avec le retour des clients, même avec quelques contraintes. Illustration à Périgueux

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

Considérées comme "lieux à risque" pour la transmission du coronavirus, elles ont été parmi les premières à fermer. Et comme les théâtres ou les cinéma, les salles de sport ont rouvert leurs portes à tous ce mercredi 9 juin 2021, après 8 mois de fermeture. Un soulagement pour les professionnels comme Mathieu, gérant d'une salle à Périgueux, un large sourire sous le masque. Pour lui il est grand temps de se remettre au travail, et il sait que les sportifs vont revenir car, à priori, il n'a pas perdu tant d'abonnés que ça.

On a perdu très très peu d'adhérents. Les adhérents que l'on a perdu ce sont les étudiants qui sont de passage sur une année.[...] Quand ils ont vu que le confinement durait, ils ont anticipé leur résiliation d'abonnement. Mais dans tous les cas ce sont des abonnés qui seraient partis par rapport à des études.

Mathieu Gautherie, gérant de salle de sport

Un soulagement aussi pour ceux à qui la fonte, les crampes et le T-shirt plein de sueur manquaient. Et plus sérieusement, pour tous ceux qui entre fitness et musculation aiment se maintenir en forme avec le confort d'appareils adaptés et sous la surveillance de professionnels. À n'en pas douter, il y aura du temps à rattraper : les confinements et l'inactivité imposés pendant cette année ont souvent fait des ravages dans les chaumières, souffle court et surpoids à la clé.

Les règles à respecter

Seul bémol avant un retour complet à la normale le 30 juin, il va falloir encore respecter quelques règles, tant pour les gérants de salle que pour les sportifs. Car les salles sont encore sous le statut d'un protocole sanitaire de réouverture renforcé établi conjointement par les professionnels et les autorités le 20 mai dernier.

  • la jauge est fixée à 50% de la capacité d'accueil de la structure. Il appartient aux gérants de la salle de faire respecter ce quota. Facile à appliquer dans les heures creuses, le matin ou en journée, la mesure pourrait poser problème dans les plus petites salles et aux "heures de pointes", à partir de 18h. Pour éviter d'avoir à attendre, si vous en avez la possibilité, jouez donc la sécurité en préférant les périodes les moins fréquentées.
     
  • Les salles doivent s'assurer de la traçabilité de leurs clientèle pour pouvoir identifier d'éventuels cas contact. Certaines salles ont opté pour un système de réservation, d'autres de badge ou de cahier de rappel rempli à votre arrivée. Elles peuvent aussi utiliser l'application TousAntiCovid Signal et afficher des QR codes à scanner avec l'appication. Dans ce cas, vous pouvez être alerté si un autre sportif présent en même temps que vous a été  déclaré malade par la suite. Quelle que soit la mesure, il est utile de passer un coup de fil avant d'arriver devant la salle avec juste un sac de sport sur l'épaule.
     
  • Des distances de sécurité sont à observer pendant la pratique. Deux mètres entre deux sportifs ou, le cas échéant, une zone de 4m2 par pratiquant. Ne vous étonnez donc pas si la disposition de la salle a changé ou si certains appareils sont condamnés.
     
  • L'idée d'un "masque sportif" obligatoire dédié à l'activité sportive a été abandonnée. Finalement, les experts ont découvert que ça gênait la ventilation.  Pour se rassurer, ceux qui le souhaitent peuvent toujours s'équiper de ce masque sportif s'ils le souhaitent. Du coup, on peut enlever son masque "normal" pendant les exercices. À condition bien sûr d'être à distance raisonnable de son voisinage. Il faudra le remettre pour circuler d'une machine à l'autre, d'une zone à l'autre, dans les vestiaires, à l'entrée, à la sortie, bref, partout ailleurs.
     
  • Les gérants des salles sont tenus de mettre à disposition des pratiquants du gel hydroalcoolique ou du désinfectant, non seulement à l'entrée de l'établissement, mais aussi pour désinfecter les appareils entre le passage de deux sportifs
     
  • Les salles de cours collectifs doivent être aérés 15mn entre chaque groupe

Le plaisir retrouvé

À condition de respecter ces consignes, le sportif en salle peut donc retrouver son milieu naturel. Un soulagement pour certains qui s'étaient débrouillés avec les moyens du bord, quand ils n'avaient pas tout simplement décroché. Pour Patrick, qui avait maintenu sa forme à domicile tant bien que mal, retrouver la salle c'est que du bonheur.

Je me suis entraîné chez moi. J'ai un jardin, j'ai un arbre, et du coup je me suis débrouillé [...] Ça permet de s'entretenir, mais on n'a pas le même engagement, le même plaisir que l'on trouve dans les salles.

Patrick, pratiquant en salle

Attention à la reprise

Si la salle vous a manqué, ou que vous sentez qu'il y a beaucoup à rattraper, attention au démarrage sur les chapeaux de roue ! Tous les entraîneurs sportifs le savent : après un long temps d'inactivité, la machine est rouillée. Si les muscles semblent pouvoir suivre, les articulations risquent de vous rappeler à leur bon souvenir. Une reprise trop vive, et c'est le claquage, les douleurs, l'épuisement, ou l'écœurement. Ça serait ballot, vous venez juste de reprendre.

 

Retour dans les salles de sport ©France 3 Périgords