Télétravail : les conseils d’une ergonome

D’après un sondage réalisé par l’association nationale des DRH, 40% des employés sont en télétravail depuis le 17 mars dernier. Pour les accompagner et les conseiller, le Service de Santé au Travail de la Dordogne propose des téléconsultations gratuites avec des ergonomes.
 
Depuis le 17 mars dernier, nous sommes nombreux à expérimenter le télétravail.
Depuis le 17 mars dernier, nous sommes nombreux à expérimenter le télétravail. © Elsa Arnould
Maria Gournay est assistante à la locale de France 3 Périgords. Son métier consiste principalement à réaliser les plannings, coordonner les différents services et réaliser de nombreuses tâches administratives. Comme beaucoup d’employés, depuis le 17 mars dernier, elle expérimente le télétravail.

"Pour avoir un peu de clarté, j’ai installé mon bureau dans mon salon près de la baie vitrée" explique-t-elle. De prime abord, son environnement de travail semble plutôt agréable. Mais à bien y regarder, quelque chose cloche… depuis qu’elle travaille à domicile, Maria ressent quelques douleurs, "ça me tire dans le bas du dos" indique-t-elle. 
 
Maria Gournay devant son poste de travail.
Maria Gournay devant son poste de travail. © Elsa Arnould
 

Une téléconsultation pour améliorer son espace de travail

L’espace de travail de Maria mérite donc d’être légèrement réorganisé. Pour cela, elle fait appel à Camille Sanclement, ergonome. Sa mission, améliorer les conditions de travail afin de garantir la santé physique et moral des employés. Confinement oblige, la consultation se fait grâce au téléphone, via une application vidéo. Après avoir questionné Maria sur son métier, l’ergonome s’intéresse à l’organisation de son bureau.
 
Maria Gournay en pleine téléconsultation avec une ergonome.
Maria Gournay en pleine téléconsultation avec une ergonome. © Elsa Arnould

"Est-ce que vos écrans sont perpendiculaires à votre fenêtre ? C’est un peu éblouissant je trouve" commence l’ergonome avant de poursuivre : "l’écran est trop près de vos yeux, vous devriez l’éloigner". Pendant une heure, Camille Sanclement va ainsi délivrer de précieux conseils qui permettront à Maria de mieux vivre cette période de télétravail.
 

Une initiative locale inédite en France

Des appels comme celui de Maria, l’ergonome en reçoit énormément depuis le début du confinement. "Le télétravail a été mis en place dans l’urgence, ça a généré beaucoup de stress chez les salariés. Résultat, ça entraîne des douleurs et de l’insatisfaction chez certaines personnes" détaille Camille Sanclement.

Pour faire face à ce chamboulement, le Service de Santé au Travail de la Dordogne a mis en place ces téléconsultations gratuites avec des ergonomes. Cette initiative inédite en France s’adresse aux 6 600 entreprises et aux 45 000 salariés accompagnés par la structure. "Il y a quelques gestes simples, quelques positions à adopter, c’est accessible à tous" explique Philippe François, le président du Service de Santé au Travail de la Dordogne. "Après une consultation, les salariés sont mieux installés et donc plus efficaces pour travailler à la maison" poursuit-il.

Et le succès est au rendez-vous ! Depuis la mise en place de ce service, les ergonomes reçoivent jusqu’à 300 appels par jour. Pour aider moralement les employés, le Service de Santé au Travail de la Dordogne a également mis en place des consultations téléphoniques avec des psychologues du travail.
 
Les conseils d'une ergonome pour mieux vivre le télétravail

 
À faire ou à éviter, voici quelques conseils


À faire :
- Placer l’écran perpendiculaire aux prises de jour
- Privilégier les plans de travail ayant au minimum 50 cm de profondeur
- Face à l'ordinateur, alterner les postures 
- Privilégier les écrans fixes 
- Planifier ses horaires de travail, garder un rythme proche de celui de l’activité professionnelle

À éviter : 
- Se placer dos à une fenêtre ou sous une source lumineuse
- Utiliser les comptoirs de bar ou les tables basses
- Placer l’ordinateur sur les genoux
- Travail prolongé sur tablette ou smartphone
- Utiliser des écrans à lumière LED avant de se coucher (lumière bleue)
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société coronavirus - confinement : conseils pratiques