VIDÉO : Cirque, cerceaux, clochettes et accordéon, grosse ambiance à l'EHPAD d'Excideuil

durée de la vidéo : 00h02mn22s
L'EPHAD d'Excideuil, en Dordogne, accueille des groupes de musique et de cirque pour rompre la monotonie du quotidien ©France 3 Périgords - Bertrand Lasseguette & Pascal Tinon

En partenariat avec le pôle du cirque de Boulazac, l'Ehpad d'Excideuil en Dordogne fait valser, au sens propre, ses pensionnaires. De la musique, du spectacle, de la danse, des chants et des improvisations, le remède à la morosité

Le programme associe culture et santé. Ce jour-là, c'est la compagnie basque LagunArte qui fait voyager les pensionnaires. Une petite ballade musicale improvisée pour une grande balade imaginaire dans les prairies enherbées, en compagnie des bêlements des moutons, du chant du berger et des tintinnabulements des clochettes. Le tout, sans quitter les sièges de la chapelle de l'EPHAD d'Excideuil. Pendant trois jours, les artistes et les résidents se retrouvent dans des ateliers où tous participent et échangent.

Ça me plaît ! Des fois je saute des trucs, parce que... 94 ans, c'est pas de la première jeunesse. Mais enfin ça me plaît parce que c'est gai, et on en a besoin !

Yvette Saumande, résidente

C'est un projet sur plusieurs mois monté de concert avec le Pôle National des Arts du Cirque de Boulazac qui bouscule joyeusement le quotidien des résidents. La dernière fois, en décembre, c'était le cirque Baraka qui est venu faire tourner les têtes avec un spectacle de cerceaux. Peu importe le flacon artistique, pourvu qu'on ait l'ivresse de la liberté !

Cette barrière qu'on peut avoir entre soignants-soignés, soignants-résidents s'efface en fait pour laisser place à des relations qui sont beaucoup plus sociales

Marilyn Barillot, animatrice de l'Ehpad d'Excideuil

Et le plaisir n'est pas que du côté des résidents, les artistes y trouvent également un public peu ordinaire et particulièrement réceptif.

C'est plein d'émotions quand même ! Y'a plein de moment où je suis un peu... j'ai la gorge nouée. Parce que ce qu'ils racontent, ou même comment ils regardent, comment ils se regardent, comment ils écoutent... on voit la vie qui défile

Kristof Hirirart, compagnie LagunArte

En juin prochain, c'est la compagnie l'MRG'ée qui prendra le relais avec chorégraphie et acrobatie, un spectacle humain qui parle de ce qui contraint ou libère le corps : l'acrobatie, le handicap, l’incarcération, mais aussi l’âge...

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité