Festival de la Luzège : le théâtre itinérant en Corrèze

C'est en 1987 que naît leur premier spectacle, bientôt 40 ans après leurs débuts, l'équipe de la Luzège propose une 37e balade théâtrale en Corrèze du 20 juillet 15 août.

Le Festival de la Luzège c'est d'abord un théâtre d'art qui alterne entre textes classiques, écritures contemporaines et créations. La compagnie travaille à démocratiser cet art de la scène en rendant accessible l'ensemble des spectacles à tous les publics et tous les âges. Une confiance établie avec les spectateurs qui permet à la compagnie de rester libre dans les choix des textes et les mises en scènes.

La compagnie de la Luzège

Itinérante depuis 2017, la compagnie propose des spectacles dans des lieux dédiés ou non aux spectacles. Ce travail d'adaptabilité, de création artistique permet aux cinq codirecteurs de se concentrer sur trois axes essentiels : le travail de l'acteur, le rapport au public et la valorisation du patrimoine.

Le choix des textes reste dicté par la nécessité d’allier imaginaire collectif et création contemporaine : publics aguerris, familiaux, adultes ou novices s’y retrouvent.

Fabrice Henry, comédien et metteur en scène à la Luzège


Des décors minimalistes, des costumes contemporains, des scénographies qui s'adaptent aux différents lieux représentent un réel atout pour la compagnie de la Luzège qui peut d'abord faire entendre ses textes et créer un lien avec le public. 

 

3 pièces, 3 points de vue 

Les arpenteurs de la terre et du ciel font chemin vers la Corrèze. Trois figures classiques de grands solitaires qui viennent peupler nos imaginaires nocturnes, habiter les étoiles, parcourir le vaste monde, et le rendre à la vie.

Festival de la Luzège 2023

Cette année, la compagnie vous propose de redécouvrir trois œuvres : Le Petit Prince, Peer Gynt et l'homme qui plantait des arbres.

France 3 Nouvelle-Aquitaine a demandé à certains membres de l'équipe d'en dire plus sur cette programmation.

Vincent Pouderoux, metteur en scène, à propos de Peer Gynt " Pour moi, choisir une pièce, c'est s'arrêter à un moment donné sur une œuvre au milieu d'un océan de possibilités. Ce qui fait que j'aime une œuvre musicale ne peut pas s'expliquer par la raison. C'est la beauté, l'amour qu'elle fait naître chez moi qui me déterminent. Ce pourquoi je choisis une pièce de théâtre, ce n'est pas tant pour l'histoire qu'elle raconte que pour la façon dont elle est racontée, la passion qu'elle fait naître chez moi.

Peer Gynt est une pièce sans bornes, foisonnante, d'une complexité et d'une profondeur effrayantes. Sa puissance poétique rare, le mystère qui en émane, la qualité dramatique qui tisse les relations entre les personnages, les possibilités qu'elle offre en font un terrain de jeu, de travail, de réflexions inépuisables.

D'un autre côté, tout le monde connaît, souvent sans le savoir, la musique de Peer Gynt composée par Grieg sur la pièce de théâtre d'Ibsen. Il est rare qu'une grande pièce de théâtre soit accompagnée d'une grande composition musicale. La simple alliance des deux m'a déterminé dans mon choix. À mon sens, l'histoire de Peer Gynt se raconte en trois parties : dans la première, un pauvre jeune homme bloqué dans son microcosme rêve d'être un héros. Dans la deuxième, ce même homme, maintenant dans la force de l'âge, tente de devenir un homme puissant qui aura marqué son époque. Dans la troisième partie, ce même homme, âgé et au bord de la mort, essaye de comprendre ce qu'il a été pendant toute sa vie. Cette histoire d'une vie entière me renvoie constamment à des questionnements qui ne me quitteront sans doute jamais. Qu'est-ce que j'ai été jusque-là ? Où suis-je en train de mener ma vie ? Et quand je me retournerai sur le seuil de ma tombe, me poserai-je la question de ce que j'ai été ?"

Pour Romane Ponty Bésanger, comédienne de la compagnie, le Petit Prince évoque son enfance "Quand j’étais enfant, mes parents m’ont souvent rebattu les oreilles avec l’histoire du Petit Prince, son mouton et sa rose. Je suis à peu près sûre de l’avoir lu à ce moment-là, mais le souvenir que j’en avais, à 28 ans, n’était nourri que par les représentations édulcorées de la pop culture. Et puis je l’ai relu, ou plutôt, je l’ai enfin lu, et j’ai découvert un récit que je suis sûre de n’avoir lu, vu, entendu nulle part ailleurs. Une véritable découverte d’une histoire d’amitié fondamentale, pleine d’une tendresse que je trouve d’une nécessité absolue dans le monde d’aujourd’hui. J’ai hâte de dire les mots de Saint Exupéry, hâte de devenir le Petit Prince, hâte d’apprivoiser le renard et de visiter les étoiles, mais surtout d’embarquer dans mon avion tous les spectateurs qui voudront bien être de ce beau voyage."

Maxime Bonnand, comédien et metteur en scène, nous en dit plus sur Le Cabaret, qui suit le spectacle du Petit Prince "Le Cabaret, sous-titré La Luzège a un incroyable talent, est le spectacle exutoire de sept ans d’improvisations non retenues, de personnages trop comiques qui ne rentraient pas dans les codes des spectacles proposés, d’idées qui n’ont jamais vu le jour puisqu’on pensait "trop en faire“.

Tous ces fantômes ont hanté chacun.e d’entre nous.

 En 2022, on m’a (enfin !) laissé l’opportunité de faire vivre toutes ces propositions, et c’est avec un immense plaisir que je réitère l’aventure de La Luzège a un incroyable talent cette année. Ce spectacle est une façon d’assouvir nos désirs, d’exploser, d’approfondir nos personnages oubliés. Nous laissons aussi l’opportunité à chacun.e de s’exprimer en laissant pendant le spectacle un créneau où n’importe quelle personne peut venir chanter, danser ou dévoiler son talent devant 200 ou 300 personnes. En 2022, nous avons eu la chance d’avoir une spectatrice de 10 ans qui a présenté la tirade du nez de Cyrano de Bergerac ! Nous espérons avoir de belles surprises cette année.

 Pour l’édition 2023, nous gardons les principes suivants : deux présentateurs charismatiques, Emmanuel Demonsant et moi-même, présentent les merveilleux candidats qui viendront concourir. Mais cette année, ils et elles seront plus éclatants, plus amoureux, plus merveilleux. Et comme l’année précédente, c’est à vous de décider - ou pas, selon l’humeur des présentateurs - qui sera le grand ou la grande gagnante de l’édition."

La Festival de la Luzège s'associe

Comme chaque année, la Luzège permet aux jeunes compagnies de comédiens de participer à leur tournée corrézienne. Cette année, c'est l'Archipel de la Sauvague, composée de 10 comédiens, qui vous présentera un ensemble de projets artistiques comme "La Truite de Schubert en Femme majeur", "Marionnettes somnambules à l'heure de la sieste" ou encore "Claude Sourire".

Pour en savoir plus sur les lieux, la programmation, cliquez ici.

France 3 Nouvelle-Aquitaine est partenaire du Festival de la Luzège 2023.