Football : les grandes ambitions des Girondines de Bordeaux

Publié le
Écrit par Nicolas Morin

Après quatre mois d'arrêt à cause de la crise sanitaire, l'équipe féminine des Girondins reprendra l'entraînement le 29 juin. Avec l'envie de franchir un pallier supplémentaire vers les sommets. 

Encore une petite dizaine de jours et l'équipe la plus performante du club bordelais sera de retour sur les terrains du Haillan. Le 29 juin, la formation féminine, troisième de D1 au moment de l'arrêt du championnat en mars, reviendra à l'entraînement. Quatre jours plus tôt, toutes les joueuses de l'effectif professionnel auront effectué un premier retour en civil pour un bilan médical complet.

Ce sera le coup d'envoi d'une saison 2020-21 très attendue. Car derrière les deux ogres Lyon et le PSG, Bordeaux grignote lentement mais sûrement son retard.

Objectif Ligue des Champions

La saison dernière a été remarquable, la meilleure depuis l'existence de la section féminine. En seize journées, l'équipe a remporté douze victoires, pour un nul et trois défaites. Lors de l'arrêt du championnat, les Girondines étaient troisièmes, à sept points des intouchables lyonnaises mais à quatre seulement du PSG. Et le 21 mai, à une journée de la fin, elles auraient dû recevoir les Parisiennes avec un billet potentiel pour la Ligue des Champions en jeu. Mais la pandémie en a décidé autrement.

Ce n'est peut-être que partie remise car cette saison, l'équipe bordelaise fera encore partie des prétendantes au podium, voire plus. Lors de son arrivée aux commandes de l'équipe l'été dernier, l'entraîneur espagnol Pedro Martinez Losa avait d'ailleurs planté le décor : "on doit se positionner à court terme comme une équipe capable de gagner la ligue".

Un recrutement prometteur

Malgré le départ annoncé de sa meilleure buteuse Vivianne Asseyi, qui a refusé une prolongation de contrat pour tenter à priori sa chance à l'étranger, les Girondines sont encore bien armées. Avec la signature pour trois ans de l'ancienne marseillaise Mickaëlla Cardia. Mais aussi celles de la très prometteuse Julie Dufour, championne d'Europe U 19 avec les Bleues et grand espoir de l'équipe de France au poste de meneur de jeu, et de Eve Périsset. La défenseure internationale tricolore (25 ans, 19 sélections) quitte Paris, où elle était en fin de contrat, pour la Gironde. Signe de l'attractivité du projet.

Bordeaux, le club qui monte en D1, a su également convaincre Vanessa Gilles et Romane Bureau de prolonger leurs contrats.

Les Girondines ont désormais un peu de plus de deux mois pour être prêtes. La première journée du championnat est en effet programmée le 5 septembre.

Le calendrier 2020-21 n'est pas encore connu.

En attendant, il reste à savoir ce que va décider la fédération française au sujet la fin de la coupe de France de la saison 2019-20, arrêtée au stade des demi-finales. Avec à l'affiche, un explosif  Bordeaux-PSG...