Arcachon : manifestation contre le decret fixant de nouvelles règles au Banc d'Arguin

400 personnes étaient réunies ce matin devant les Affaires Maritimes / © FTV
400 personnes étaient réunies ce matin devant les Affaires Maritimes / © FTV

Ils étaient plus de 400 ce matin à manifester leur colère contre ce nouveau décret soumis à enquête publique. En jeux de nouvelles règles pour les plaisanciers et ostréiculteurs sur le Banc d'Arguin. 

Par C.O

Une manifestation d'au moins 400 personnes a lieu ce matin devant les Affaires Maritimes d'Arcachon en Gironde.

Les plaisanciers et les professionnels du nautisme sont en colère contre un projet de décret pour restreindre la navigation au banc d’Arguin. 

Le site a été classé réserve naturelle en 1972. Elle est gérée par une association (la Sépanso). Sa superficie est de plus de 4000 hectares. Habitée par des sternes, elle offre un paysage à couper le souffle, lieu unique qu’il faut à tout prix protéger.

L'été il est très fréquentée l'été par les touristes : au mois de juillet 600 navires fréquentent chaque jour le site.

Le dernier decret datait de 1986, le nouveau a donc pour but de fixer de nouvelles règles, voici les principales :

1. Stabiliser les limites de la réserve. Actuellement, elles fluctuent en fonction des bancs de sable.

2. Réserver 45 hectares aux ostréiculteurs pour leurs parcs à huîtres. C’est le fruit de négociations engagées il y a déjà plusieurs années. Les autorisations d’exploitation devront être renouvelées tous les cinq ans.

3. Encadrer la fréquentation des plaisanciers. Toutes les règles existantes sont maintenues mais d’autres sont crées. Le mouillage de nuit, par exemple, est désormais interdit. De même que de jour, il faudra désormais jeter l’ancre dans une zone définie par arrêté préfectoral.

Le décret est soumis à enquête publique. Elle a débuté il y a plusieurs jours à La Teste et durera jusqu’au 5 septembre.

Une délégation a été reçue durant une heure par Dominique Christian, la sous-préfète du bassin d'Arcachon. Elle leur a proposé la mise en place d'un groupe de travail, en septembre, avec la Sepanso (qui gère actuellement le banc d'Arguin), les ostréiculteurs, les professionnels du nautisme et les plaisanciers.

Voyez la réaction d'Alexis Bonnin, vice-président Union Professionnelle Nautique Bassin d'Arcachon :
Arcachon : manifestation contre le decret fixant de nouvelles règles au Banc d'Arguin



Sur le même sujet

Les + Lus