Coronavirus : masque obligatoire pour gravir la Dune du Pilat ou arpenter les ruelles de Saint-Emilion

Progressivement, le port du masque devient obligatoire dans les lieux touristiques de la région. C'est désormais le cas pour accéder à la Dune du Pilat, mais aussi, en journée, dans la cité médiévale de Saint-Emilion. 

Des visiteurs atteignent le sommet de la Dune du Pilat, le 28 mai 2020, après sa réouverture à la fin du confinement.
Des visiteurs atteignent le sommet de la Dune du Pilat, le 28 mai 2020, après sa réouverture à la fin du confinement. © MEHDI FEDOUACH / AFP
En Nouvelle-Aquitaine, la circulation de la Covid-19 est toujours active, comme le souligne l'ARS dans son dernier bilan du vendredi 7 août.

L'agence régionale de santé appelle donc la population à la vigilance et au respect des gestes barrières, notamment le port du masque. 

C'est dans ce contexte que le maire de la Teste-de-Buch a pris un arrêté pour rendre obligatoire le port du masque sur plusieurs zones de sa commune, dont la grande Dune du Pilat.

Erratum du 09/08 : contrairement à ce que nous avions écrit dans un premier temps, le masque est bien obligatoire sur toute la Dune, y compris lors de son ascension, comme le précise le maire de la Teste-de-Buch, Patrick Davet. 
 

Dès que les visiteurs sortent de la voiture, ils mettent le masque, pour aller dans les boutiques qui sont en bas de la dune, et pour grimper sur la dune, que ce soit par l'escalier ou en dehors de l'escalier

Patrick Davet, maire de la Teste-de-Buch


 Reportage : le port du masque désormais obligatoire sur toute la Dune du Pilat 
Gironde : le port du masque obligatoire sur la Dune du Pilat

En pratique, très peu de visiteurs croisés ce samedi 8 août par notre équipe étaient effectivement équipés de masques sur les escaliers menant au sommet de la dune. 

 
D'autres lieux fréquentés de la Teste-de-Buch sont concernés par cet arrêté, en vigueur jusqu'au 30 septembre : 
   

Masque obligatoire à Saint-Emilion 

Si le port du masque n'est -pas encore- obligatoire à Bordeaux, il l'est déjà dans les ruelles de Saint-Emilion.

Là aussi, le maire a pris un arrêté imposant de se couvrir le nez et la bouche, entre 11h et 18h, dans le périmètre de la Cité Médiévale. 
 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tourisme économie coronavirus/covid-19 santé société